Pour le droit à l’irrespect, raison garder

Depuis Mosset – 07/01/2015 – Raoul-Marc Jennar
Aujourd’hui, en France, des esprits libres sont morts, tués par des fanatiques de l’obscurantisme religieux. Ils avaient eu le courage, malgré les menaces, malgré les précédents, de continuer à affirmer le droit à l’irrespect de ce qu’on appelle les convenances. Ils le paient aujourd’hui de leur vie. Ce qui a été ciblé, c’est cette liberté d’expression refusée par les intégrismes religieux, quels qu’ils soient, c’est la laïcité. Et si la violence physique, armée, a frappé aujourd’hui, une violence verbale et haineuse s’exprimait il n’y a pas longtemps sur les Champs Elysées. C’est le même terreau dans lequel prennent racine les aboyeurs d’hier et les tueurs d’aujourd’hui. Répondre à la haine par une haine plus grande encore serait signer la victoire de la haine. Ce qui ne veut pas dire pardon et oubli. Jamais. Mais il faut raison garder. Et éviter les amalgames faciles, impulsifs, démagogiques. Il en fleurit sur les réseaux sociaux, signe manifeste de la maladie de notre France. Un sursaut républicain s’impose. Il doit venir du peuple. Mais il doit venir aussi de cette classe politique qui est pour beaucoup dans la dégradation de l’éthique républicaine.

648x415_dessins-hommage-redaction-charlie-hebdo-visee-attentat-7-janvier-2015

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Solidarité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.