Charlie Hebdo – Vague d’émotion dans le monde pour « Charlie »

L’annonce de l’attaque de la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo par deux hommes armés, mercredi 7 janvier, a fait réagir la presse internationale.
Dans un éditorial, le New York Times salue ainsi la « féroce détermination » dont ont fait preuve les Français pour « défendre leurs libertés », après ce massacre, insistant sur le fait que « cette attaque est une agression contre la liberté, où que ce soit ».
Les colonnes du Guardian louent le « courage » de Charlie Hebdo, prédisant qu’à une époque où le dogmatisme et l’intolérance de toutes sortes semblent prospérer, de nombreuses valeurs – celles de pluralisme, de diversité, de l’État de droit et la liberté d’exercer ses droits fondamentaux – vont être mises à l’épreuve. »
En signe de solidarité, de nombreux médias ont annoncé qu’ils allaient republier les caricatures du prophète Mahomet, parues dans le journal danois Jyllands Poste en 2005, et reprises par Charlie Hebdo quelques mois plus tard.
Sous le croquis d’une flaque de sang, le caricaturiste algérien Dilem écrit avec ferveur « Balle tragique à Charlie Hebdo ». Marqués par une forte culture du dessin de presse, plusieurs journaux latino-américains ont rendu hommage à Charlie Hebdo, du brésilien Estadao de Sao Paulo à l’argentin La Nacíon, en passant par le quotidien colombien El Tiempo, qui a publié les dernières « unes ».
Dans ce concert de solidarité, le journal turc d’opposition Cumhuriyet a choisi une autre manière de s’exprimer, toute aussi forte : qualifiées de « preuves de la mort de l’humanité », la « une » du site publie tous les tweets de personnes favorables aux attaques. L’un d’eux, émanant d’un certain Ibrahim Yöruk, montre le journal satirique turc Penguen et dit : « Vous avez vu ? On ne peut pas faire de la satire en humiliant les croyants. Inch Allah j’espère que ça sera bientôt le tour de Leman [autre hebdomadaire satirique turc], car il y a à Leman beaucoup plus que douze têtes à couper. »
Deux pointes de stylo dressées dans un ciel bleu face à un avion en approche, la France a connu « son 11-Septembre », conclut tristement le journal d’opposition dans une caricature du Néerlandais Oppenheimer.
Le Monde 08/01/2015

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, International, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.