Doit on nécessairement sacrifier au choix liberté contre sécurité ?

France Info – 12/01/2015 – 14h33 –
…la sécurité, est aussi un travail de long terme, il s’agit tout d’abord d’analyser les failles qu’il y a eu dans la surveillance des trois terroristes. Pour cela, le Premier ministre Manuel Valls souhaite renforcer les pouvoirs du renseignement avec un meilleur dispositif d’écoutes, un traitement pénitentiaire spécial des condamnés les plus radicaux, le contrôle renforcé d’Internet, etc…
L-identite-est-controlable-par-policiers-et-gendarmes_image_article_largeDu côté de l’opposition, le président de l’UMP, Nicolas Sarkozy se dit favorable à l’armement des policiers municipaux. De plus, Il réclame un débat sur l’immigration « On ne peut pas continuer comme ça avec l’immigration qu’on a tant de mal à juguler et qui complique les choses ! » A l’UMP, le message est le suivant : tous les sujets doivent être mis sur la table sans aucune censure, sans tabous… ( Quand au FN, il demande tout simplement le retour de la peine de mort ! Note)
Isabelle Le Quellenec, l’une des porte-paroles de l’UMP annonce : «  Il y aura forcément des débats. Ça va être liberté contre sécurité ! A l’UMP on a tendance à penser que la première des libertés, c’est la sécurité. Il faut qu’il n’y ait aucune question taboue sur la montée des communautarismes, car les français nous attendent sur du « concret »…
Beaucoup regardent aussi en ce moment vers les États-Unis et réfléchissent à ce qui s’est passé après les attentats du 11 septembre : la sécurité a été considérablement renforcée, avec notamment la mise en place d’un texte, le « Patriote Act* ». Certains se demandent pourquoi ne pas appliquer la même chose en France ?
200px-Russell_banks_2011Nous avons posé la question à un écrivain américain engagé, Russel Banks, très actif politiquement, grand humaniste, défenseur des pauvres et des minorités aux États-Unis. Il craint que la France, comme son pays, tombe dans le tout-sécuritaire. « Nous sommes engagés, nous, l’Europe occidentale et l’Amérique du Nord dans une guerre de symboles. On nous annonce une guerre contre le terrorisme, mais le terrorisme c’est une tactique. Ce n’est pas un pays, ce n’est pas une religion,ce n’est pas un peuple, ce n’est pas une race, c’est une tactique. Et donc on est en guerre contre cette tactique et on doit faire attention à ne pas retourner cette stratégie contre les gens. Le plus grand danger, auquel l’Europe occidentale et l’Amérique du Nord font face, c’est ne pas entrer soudainement en guerre contre l’Islam, contre les arabes, contre les gens à la peau foncée, contre l’autre. C’est ça le plus grand danger ! Et aux États-Unis, on s’est endormis là-dedans en créant un super état sécuritaire, paranoïaque. Je suis inquiet pour la France, j’espère que ça ne se passera pas ici… »
Le USA PATRIOT Act (traduisible en français par : « Loi pour unir et renforcer l’Amérique en fournissant les outils appropriés pour déceler et contrer le terrorisme » est une loi antiterroriste qui a été votée par le Congrès des États-Unis et signée par George W. Bush le 26 octobre 2001.
Elle permet entre autres dispositions au gouvernement des États-Unis de détenir sans limite et sans inculpation toute personne soupçonnée de projet terroriste.
Dans la pratique cette loi autorise les services de sécurité à accéder aux données informatiques détenues par les particuliers et les entreprises, sans autorisation préalable et sans en informer les utilisateurs. (Wikipédia)
———————————-
Entre liberté et sécurité, les dessinateurs de Charlie Hebdo avaient déjà depuis longtemps fait leur choix : Charb, un homme courageux, épris de liberté.(Werdna)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Police, Résistance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.