Culture – 60 écrivains unis pour la liberté d’expression : « Nous sommes Charlie »

Le Livre de Poche publiera le 5 février un recueil collectif, « Nous sommes Charlie », réunissant autour de la liberté d’expression 60 écrivains classiques ou contemporains, de Jacques Attali à Voltaire, en passant par Bernard Pivot ou Frédéric Beigbeder.
L’intégralité des bénéfices sera reversée à Charlie Hebdo. L’ouvrage de 168 pages, vendu 5 euros, mêle des textes classiques fondamentaux sur le sujet et des contributions inédites d’auteurs contemporains écrites après le drame de Charlie Hebdo, précise l’éditeur.
« La richesse des contributions gracieuses réunies témoigne du remarquable élan suscité par ce projet », souligne le Livre de Poche. « Face à la tragédie, des voix se sont élevées contre la barbarie qui a voulu mettre à genoux la liberté d’expression. C’est de la volonté de les rassembler en un recueil qu’est née l’idée de cet ouvrage dès le lendemain de l’attaque de Charlie Hebdo ».
On y retrouve des contributions de philosophes (André Comte-Sponville, Jean-Paul Enthoven, Bernard-Henri Lévy…), d’historiens comme Elisabeth Roudinesco, également psychanalyste, mais aussi de journalistes et écrivains comme Caroline Fourest, Serge Raffy ou Christophe Ono-dit-Biot.
Les romanciers sont également nombreux à participer à l’ouvrage, de Philippe Claudel, également cinéaste, à Didier Van Cauwelaert, en passant par Maxime Chattam, Véronique Olmi, Tatiana de Rosnay, Dominique Fernandez, Charles Dantzig, Katherine Pancol et bien d’autres.
A leurs côtés, figureront Diderot, Victor Hugo et Voltaire, dont est publié un extrait du « Traité de la tolérance ».
Grâce à la solidarité de toute la chaîne du livre, ce livre bénéficiera de la diffusion la plus large, assure le Livre de Poche.
TV5MONDE Paris (AFP) – 22.01.2015 15:14 © 2015 AFP
Des bougies et des fleurs déposées place de la République à Paris le 8 janvier 2015 en hommage aux victimes de l’attaque à Charlie Hebdo

atv5 bougiesfeb4327cc2c356f787ec961d0edf95971a223ad

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Solidarité, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.