Cinéma – Un dispositif pour voir des films légalement : site vad.cnc.fr,

image_gallery.jpg0r
« Il est parfois plus facile de trouver un film sur un site illicite que sur un site d’offre légale », estimait mercredi la ministre de la culture, Fleur Pellerin, alors que des sites illégaux comme Popcorn Time connaissent une popularité grandissante.
Pour contrer ces fraudes sur le Net, le ministère de la culture et le Centre national du cinéma (CNC) ont lancé mercredi un nouvel outil visant à clarifier l’offre de vidéo à la demande légale, souvent moins accessible que les sites de piratage.
Consultable notamment à l’adresse vad.cnc.fr, cette nouvelle base de données, qui compte plus de 10 000 longs-métrages répertoriés par le CNC, s’inspire des habitudes des internautes, qui tapent le nom du film qu’ils veulent voir dans un moteur de recherche.

image_gallery.jpg02

Un partenariat a été conclu avec les quatre sites Internet culturels les mieux référencés sur la Toile : Allociné, Télérama, Première et Sens critique. Sur ces sites un bouton « voir ce film en VOD » ou « disponible en VOD » renvoie désormais vers le catalogue des offres de vidéo à la demande disponibles chez douze éditeurs (dont Canalplay, MyTF1VOD, FranceTVPluzzVAD, FilmoTV, OCS et ArteVOD).
Une fois le paiement effectué, l’internaute peut regarder son film sur ordinateur, smartphone ou tablette. Outre la location ou l’achat, il peut aussi s’abonner chez les éditeurs qui proposent un service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD).
La base de données vad.cnc.fr est limitée pour l’instant aux films, mais elle devrait intégrer d’ici peu séries, documentaires et courts-métrages. Cet outil ne change toutefois rien à la chronologie des médias actuelle ayant cours en France, soit quatre mois pour la sortie d’un film en VOD après sa sortie au cinéma et trente-six mois pour la SVOD.

Caméra film

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Loisirs Tourisme, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.