Le CAC a la gnaque !

Le Canard Enchaîné-  du 11/02/2015
L’austérité, ce n’est pas pour tout le monde.  Voyez les actionnaires du CAC 40, les 40 entreprises cotées en Bourse les plus riches de France : jamais, depuis 2007, ils n’avaient empoché autant – 56 milliards d’euros !
Dess_AndreB_100611_CAC40-Y-a-plus-d-argentGrands gagnants, les actionnaires de la maison de luxe LVMH, qui ont empoché 8,7 milliards, suivis de ceux de L’Oréal, Total, Sanofi, GDF Suez, EDF… On remarquera que, dans ces deux entreprises, l’État est majoritaire en capital et qu’il empoche donc du lourd : « L’État actionnaire peut se révéler plus gourmand que beaucoup de fonds de pension anglo-saxons« , note ironiquement le pédégé Olivier de Guerre (« La Croix », 10/02).  Mieux : sur ces 56 milliards, joyeusement distribués aux détenteurs du capital, il en est 10,2 qui consistent en rachat d’actions La combine est simple : plutôt que d’investir leur argent dans de nouvelles activités, explorer des voies différentes, relancer l’économie, embaucher, les géants du CAC 40 préfèrent le dépenser en rachetant leurs propres actions et donc en valoriser le cours, faisant monter la cote. C’est moins risqué et plus juteux pour les actionnaires et les administrateurs.
Et voilà pourquoi ce n’est pas la crise pour tout le monde.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Economie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.