A « Là-bas si j’y suis » : Didier Porte nous fâche avec tout le monde

Là-bas si j’y suisLe mardi 24 février 2015, par L’équipe de Là-bas
Le gaz de schiste ? Un atout écologique !
Le nucléaire ? L’énergie la moins chère et la moins polluante !
Les OGM ? Ça apporte des solutions au niveau médical !
Voilà – entre autres – ce que la ministre de l’éducation nationale veut mettre dans la tête de nos écoliers grâce au projet enthousiasmant de la « Maud Fontenoy Foundation ». Mais si, Maud Fontenoy, la navigatrice, militante UMP, auteure de « Ras le bol les écolos : pour qu’écologie rime avec économie », une virtuose de la com’. Tout pour plaire à Didier Porte.

Didier-Porte

Cliquez ici pour voir la vidéo
Quelles confusions des genres , mais c’est devenu une habitude de déléguer, sous traiter le travail des ministres et des élus aux lobbies divers qui machent, préparent leur boulot,ça laisse du temps pour s’occuper des grandes manœuvres électorales et congressistes…….

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.