Etats-Unis- Israël – Avis de tempête sur le couple israélo-américain

aetatsunis israel
Cette fois, la crise de couple entre Tel-Aviv et Washington semble profonde. La raison de cette empoignade ? La visite du premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, que les républicains ont invité à s’exprimer ce mardi devant le Congrès sans en avertir au préalable la Maison Blanche.
Si cette initiative – rejetée par près d’un électeur américain sur deux, – a suscité le courroux de l’administration Obama, c’est parce que « Bibi » veut se servir de la tribune qui lui est offerte pour saborder un éventuel accord sur le nucléaire iranien.
Le chef du gouvernement israélien, qui briguera un troisième mandat le 17 mars, estime que, depuis l’élection du « modéré » Hassan Rohani à la présidence de l’Iran, Barack Obama se fourvoie, mystifié par la « duplicité » de Téhéran (CNN).
abenjamin_netanyahu_556915Les juifs américains, eux, se trouvent dans la position d’enfants tiraillés entre des parents querelleurs et qui, écartelés sur le plan émotionnel, souffrent d’un malaise grandissant. Dans ce contexte, faut-il laisser Benyamin Nétanyahou lancer ses philippiques habituelles contre le régime des mollahs ?
Oui, plaide le LA Times, pour qui l’écouter ne revient pas à lui donner un blanc-seing. Pour Orly Azoulay, de Ynetnews.com, il est probable que les Etats-Unis se montrent dorénavant moins généreux envers l’Etat hébreu.
En quête d’une entente avec Téhéran – laquelle ferait de nombreux mécontents, anticipe La Presse –, Barack Obama joue avec le feu. Car tout échec pourrait lancer une course au nucléaire mortifère au Moyen-Orient, note The Atlantic. D’où la nécessité de rejeter un compromis spécieux, plaide Yuli Edelstein, du Jerusalem Post. Et Charles Krauthammer, du Washington Post, de conclure : « Nous sommes à l’aube d’une extraordinaire capitulation. L’histoire ne sera pas tendre. »
Le Monde 03/03/2015

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.