Quelques réflexions sur l’énergie de la constellation des Poissons 2015

    poissons Tao L’entrée du Soleil dans le signe des Poissons marque la fin du cycle annuel des constellations. Deux poissons se poursuivant l’un l’autre sont à l’image du va-et-vient entre conscience et matière, activités profanes et spirituelles, plaisirs mondains et transcendance, esprit et personnalité.
     Dans cette période est offerte l’opportunité de mieux approfondir notre connaissance de la dualité.
     L’étudiant avisé va s’employer à équilibrer ces tendances opposées. Un chercheur patient et persévérant ne pourra évoluer durant les années solaires successives sans dissoudre les dualités détenues, avec l’aide des énergies de ce signe, considérées comme les forces de synthèse.
        Il devrait être enseigné aux enfants qu’il y a une part subtile dans l’humain, ce qu’est la force de vie et comment elle agit, ce qu’est la conscience et comment le cerveau est capable de fonctionner. Parce qu’ensemble, la conscience et la vie dirigent tout le programme des êtres.
     On dit à l’école primaire que l’unité fait la force. Enfants, on nous a vanté les avantages de la coopération. Cependant aujourd’hui, un nombre encore insuffisant de personnes vivent et travaillent à une harmonie sur les plans de la pensée ou de la matière.
     Penser et rechercher l’épanouissement et le bien-être de l’autre est un processus permettant de se défaire de l’égocentrisme. Nous nous sentons souvent seuls, bien qu’évoluant ensemble. Et lorsque l’étudiant commence à voir l’Un dans chaque être, lentement il réalise que l’Un seul existe en tant que multiple. Alors sa relation aux êtres tend à être dans l’équanimité.
     Dans cette perspective, les différences d’attitudes aux autres n’existent pas. Il y a cette volonté de mettre enfin un terme à la nécessité sociale de se composer un personnage selon les interlocuteurs en présence. Il ne divise pas les êtres en bons et mauvais, ces divisions n’existent que dans le mental des personnes. Le mental divise, le cœur synthétise. Cette synthèse permet la libération des capacités correspondantes.
     Le plus frappant est sans doute de songer que ceci peut passer, dans l’Occident moderne, pour un dysfonctionnement, une conduite plus ou moins pathologique, un refus des normes et du modèle relationnel humain dominant.
     Pourtant cela ressemble à ce qui fut recherché, valorisé, porté aux nues par les sagesses de l’Orient antique. Devenir neutre, imperceptible, transparent ne sont pas des déficiences ou des manques. Au contraire, comme l’attestent d’innombrables textes orientaux, se rendre impersonnel équivaut à devenir sage.
     Être fade est ce qu’on fait de mieux. Se désindividualiser, se désubjectiviser ne sont pas des ratés, mais des réussites. Parce que la consigne n’est pas d’être soi, mais de cesser de l’être. L’idéal n’est pas de trouver son individualité, mais de la perdre.
     Par cette impersonnalité créatrice, il nous sera alors aisé de savoir où diriger nos pensées dans le monde, sur quels thèmes ou sur quelles questions. Et de cultiver cette énergie puissante du sourire face aux défis de notre temps.
Poissons Jeudi 05 mars

zodiaque tour terre

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Débats Idées Points de vue, réflexion, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.