8 mars 2015 – Hommage aux femmes

femme

Femme

De ta gorge montait
Un chant nouveau.
Mais nous ne t’avons pas laissé
La parole
Bien que tu sois la voix
De la moitié de la terre.
 

         Femme

        Tu portais sur ta peau
        De toute couleur
        La promesse de demain,
        La lumière qui pouvait éclairer
        Des chemins inédits,
        Des voies
       Paisiblement rebelles,
       Femme-pont  Femme-lien
       Femme-racine et fruit
       D’amour et de tendresse.
 

                            Femme

                          Chacun n’ayant
                          D’autre maître que soi,
                         Tu iras désormais
                         Egale et libre,
                         Compagne d’un même rêve
                        A jamais partagé.
Federico Mayor Ex-directeur général de l’UNESCO
Extrait d’un poème à l’occasion de la conférence des femmes à Pékin Sept.95

Kozett-Lotus papillon

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.