neuf-quinze – On ne peut pas faire confiance aux médias … Toujours vérifier

neuf-quinze@arretsurimages.eu 19/03/2015
Le doigt d’honneur de Varoufakis à l’Allemagne était truqué
09h15Ils ont bonne mine, les Allemands. Pas tous les Allemands, mais ce présentateur d’une très sérieuse émission politique de l’ARD, Günther Jauch, qui avait projeté la semaine dernière à Yanis Varoufakis (1) une séquence filmée en 2013 dans laquelle on voyait l’alors futur ministre des finances grec faire un doigt d’honneur à l’Allemagne. Et tous ceux qui y ont cru. Et tous les medias qui ont rediffusé cette image. Et tous les articles, comme celui-ci (2), qui ont présumé Varoufakis coupable du geste sacrilège.

PHOa5e061fa-a938-11e4-b10f-ca6cd0ecd05a-805x453

Le doigt d’honneur était truqué. C’est Jan Böhmermann, l’animateur d’une émission satirique, et pas du tout sérieuse, de la chaîne publique concurrente allemande, la ZDF, et auteur de la supercherie, qui vient de l’avouer, en dévoilant les images du truquage (3). Si Varoufakis, dans cette réunion croate, parlait bien de « faire un doigt à l’Allemagne », il ne joignait pas le geste à la parole. Mais pour tourner un clip (par ailleurs très drôle) (4) l’équipe de Böhmermann, croisement de Jon Stewart et de Yann Barthès, avait besoin de cette image. Ils l’ont donc fabriquée. Elle apparaissait dans ce clip, où l’équipe de la très sérieuse émission politique allemande est allée la piocher.
Ils ont bonne mine. En ce jeudi matin, ni Jauch ni l’ARD n’ont encore réagi, mais ça ne devrait pas tarder. Ils ont bonne mine, et on a bonne mine aussi. Alors que l’article de Juliette Gramaglia, publié ici (7), faisait état des dénégations de Varoufakis, affirmant à Jauch que la vidéo était truquée, j’ai choisi de le titrer sur « Varoufakis embarrassé », plutôt que sur « Varoufakis dément ». Non pas que j’ignore qu’on peut truquer n’importe quelle image de télé, avec un bon fond vert. Mais -attention introspection du matinaute- il faut bien admettre que je partais de plusieurs présupposés. D’abord, compte-tenu des autres signaux émis depuis deux mois par Varoufakis, et notamment, disons, sa…franchise à l’égard de l’Allemagne, le doigt me semblait parfaitement vraisemblable. Et puis, une très sérieuse émission politique allemande (pardon pour les pléonasmes en chaîne) comment imaginer qu’elle diffuse une vidéo truquée ?
Bref, en dépit de nos efforts permanents, ici-même (8), pour tenter, dans la crise grecque, de n’être dupes ni de la narration germano-européenne, ni de la narration grecque, mais de les considérer toutes deux avec le recul nécessaire, une part de moi-même a bien dû intégrer la première, celle qui suppose les Grecs par essence effrontés provocateurs. Leçon de l’épisode (tout au moins, jusqu’à ce qu’on nous révèle que les révélations de  Böhmermann sont elles-même truquées) : au-delà de l’anecdote, dans la guerre des chiffres et des mots, les plus provocateurs ne sont pas toujours où on nous dit qu’ils sont. Et les plus sérieux non plus.
Les coupables, pas du tout repentants

915original_79577_demi

 (1) http://www.arretsurimages.net/articles/2015-03-16/Varoufakis-embarrasse-par-un-doigt-d-honneur-televise-a-l-Allemagne-id7574
(2) http://www.lefigaro.fr/international/2015/03/16/01003-20150316ARTFIG00308-ce-doigt-d-honneur-de-varoufakis-qui-cree-la-polemique-en-allemagne.php
(3) https://www.youtube.com/watch?v=Vx-1LQu6mAE
(4) https://www.youtube.com/watch?v=Afl9WFGJE0M
(5) https://www.youtube.com/watch?v=Afl9WFGJE0M
(6) https://www.youtube.com/watch?v=Afl9WFGJE0M
(7) http://www.arretsurimages.net/articles/2015-03-16/Varoufakis-embarrasse-par-un-doigt-d-honneur-televise-a-l-Allemagne-id7574
(8) http://www.arretsurimages.net/dossier.php?id=355
Daniel Schneidermann

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.