Politique – Elections départementales : Stratégies divergentes pour le second tour

Le Monde 23/03/2015
FRANCE-POLITICS-ECONOMYManuel Valls a appelé hier la droite et le centre à refuser le « ni-ni », et au « rassemblement de toute la gauche », déjà éliminée dans un quart des cantons, pour sauver les meubles au second tour des élections départementales face à une droite largement en tête et à un FN à 25 %. « Nicolas Sarkozy commet une faute politique et morale majeure. (…) Nous appelons à faire barrage partout au Front national » en cas de duels FN-UMP, a déclaré M. Valls.
asarko cariNicolas Sarkozy avait renouvelé dimanche la consigne « ni FN ni PS » dans les cantons où la droite est éliminée. Au plan national, au vu des résultats publiés par le ministère de l’intérieur et selon le PS, la gauche devrait conserver une vingtaine de départements sur les 61 qu’elle détenait.
La droite ou le centre droit, bien placés pour conserver ses bastions, pourrait ravir à la gauche au minimum une quinzaine de départements. Nicolas Sarkozy et son homologue de l’UDI Jean-Christophe Lagarde ont affiché lundi leur alliance, malgré leurs divergences sur l’attitude à adopter face au FN.
Alain-JuppeAlain Juppé, rival de Nicolas Sarkozy, a assuré « respecter » la position donnée par l’ancien président à ce sujet, même si sa « priorité » demeure de « faire barrage au FN », a rappelé l’ex-premier ministre, qui voit dans le succès des listes d’union UMP-UDI la validation de sa stratégie pour 2017.
Même s’il n’est pas arrivé premier dimanche au niveau national, le Front national, présent dans près de 3 cantons sur 5 restants, dont plus de 770 duels, s’impose pour sa part comme l’acteur incontournable du second tour, Marine Le Pen voyant comme « hypothèse crédible » une victoire dans le Vaucluse et l’Aisne.
Marine Le Penimages En recueillant plus de 4,9 millions de voix, soit 25,25 %, le FN affirme avoir réalisé le meilleur score de son histoire en pourcentage, en augmentant légèrement sa marque des européennes (24,86 %).
marine Le Pen02Le parti de Marine Le Pen « continue sa progression », a reconnu Manuel Valls.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.