Présidences des départements : regardez le basculement à droite des exécutifs en gif animé

La droite s’est emparée de 66 départements, contre 41 auparavant, tandis que la gauche doit se contenter de 57 départements.
Seul le Sud-Ouest résiste. L’élection des nouveaux présidents des conseils départementaux a confirmé, jeudi 2 avril, la « vague bleue » observée à l’occasion des élections départementales.
La droite s’est emparée de 66 départements, contre 41 auparavant, tandis que la gauche doit se contenter de 30 départements, contre 57 jusque-là). L’UMP compte désormais 43 départements (contre 24) et le PS 24 (contre 48).
Mis à jour le 02/04/2015 Par Yann Thompson, Mathieu Dehlinger

tl3UXvy

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.