Moncé – Le moulin : Un bijou de la vallée du Loir

La Nouvelle République 05/04/2015

anr01-Monce-300x225

Le moulin de Moncé, à Saint-Firmin-des-Prés, fait peau neuve. Enfin, peau neuve mais à l’ancienne comme l’ensemble des restaurations dont il bénéficie depuis maintenant près de quinze ans.

anr02-Monce-300x225

C’est, en effet, en 1999 qu’Alain et Monique Godillon ont acquis l’ancienne ferme du château éponyme et son moulin. Après avoir mobilisé leurs premiers efforts pour le bâtiment qui allait devenir leur lieu d’habitation, ils ont consacré le plus clair de leur temps à la restauration de ce que beaucoup qualifient de « plus ravissant moulin de la vallée du Loir ».

HIER MONCE

 Ravissant, il l’est sans discussion, à tel point qu’il ne déparerait nullement au hameau de la reine à Versailles. Mais, passionnant, il l’est plus encore !
anr05-Monce-300x225
L’archure et sa trémie recouvrant une paire de meules : gros plan sur l’ingénieux mécanisme permettant de régler le débit du grain. Quand la trémie était vide, la clochette sonnait.
anrMoulin_de_Monce02-300x225
Avant tout site industrieux, il conserve, intact, le souvenir de sa vocation originelle, la meunerie. N’ayant cessé cette activité que depuis un demi-siècle, le moulin est encore « habité » : nom des anciens meuniers peint au pochoir, décomptes des sacs de blé et de farine tracés à la craie sur le mur près des meules, brouette inégalement usée… Alain s’attache avec passion à conserver ces reliques.

anr03-Monce-300x225

anrchateau220PX-~1 Le petit local avec la porte ouverte contient encore les pompes qui, actionnées par la roue, montaient l’eau au château de Moncé.
Soucieux de contribuer à faire passer au moulin une époque supplémentaire, il soigne, une à une, les plaies du temps. « Nous avons commencé par l’intérieur, puis ce fut le tour des vannes et des passerelles avant d’attaquer les toitures. Nous en sommes aujourd’hui aux enduits extérieurs. Il restera encore l’abri de la roue avec un gros travail de charpente et de couverture. Enfin, il faudra replancher la roue. »
Les enfants accueillis
anrmouin220px-Engrenages_avec_dents_en_boisCette restauration au long cours est tout sauf égoïste. Alain s’implique dans des structures tournées vers la valorisation du Loir, la défense des moulins et du petit patrimoine, mais il ouvre aussi souvent les portes de son moulin. « J’accueille avec plaisir les enfants des écoles ou centre de loisirs : ils découvrent les lieux, mais aussi ce que l’on y faisait avec deux galets et quelques grains de blé, le principe de la meule est vite expliqué ! »
 Le moulin de Moncé, ouvert également aux kayakistes et sur demande aux associations, participera à la Semaine des rivières le lundi 1er juin, à 14 h 30. Renseignements monique.godillon@orange.fr
Cor. NR : Sylvie Foisset
Loir-et-Cher – Saint-Firmin-des-Prés, Vendôme

anrvalduloir

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Loisirs Tourisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.