Sommet des Amériques : entre union et tensions ?

asommet-des-ameriques-2015-au-panama-se-fera-avec-la-presence-de-cuba-actualite-vivre-au-panama-4
D’ordinaire, cette grand-messe n’accapare guère la lumière médiatique, surtout aux Etats-Unis. Mais le septième sommet des Amériques, qui se tient aujourd’hui et demain à Panama, exhale un parfum inédit de réconciliation.
Après plus d’un demi-siècle d’animadversion, La Havane et Washington ont amorcé, grâce à l’entregent du Vatican, un rapprochement historique. Pour la première fois, une délégation cubaine sera présente autour de la table. Tout un symbole.
Nul doute que les observateurs scruteront les gestes – et disséqueront les propos – de Barack Obama et de son homologue cubain, Raul Castro, subodorent le Washington Post et le WSJ. Ce test diplomatique pourrait, en cas de succès, ouvrir la voie à une réouverture prochaine des ambassades dans les deux pays.
Jusqu’ici, le « dégel » a été spectaculaire. « Même les plus ardents défenseurs de la présence de Cuba à Panama n’auraient pu imaginer un tel processus de normalisation [des relations bilatérales] », soutient Jorge Dominguez, spécialiste de l’Amérique latine à l’université Harvard, cité par El Pais. Pour lui, « Raul Castro va arriver [sur place] la tête haute ». Barack Obama se trouve, lui aussi, dans une dynamique favorable, auréolé de l’accord-cadre signé avec Téhéran à propos du programme nucléaire iranien.
Reste que ce sommet, où devraient être abordées les questions commerciales, sécuritaires et migratoires, a ses limites, tranche Fox News, qui prédit une « confrontation théâtrale » entre les Etats-Unis et le Venezuela. En 2009, feu Hugo Chavez avait fait cadeau à Barack Obama d’un livre anti-américain, que celui-ci avait accepté avec le sourire. Si cela se reproduit cette année avec Nicolas Maduro, le locataire de la Maison Blanche serait bien avisé de lui rendre la pareille, suggère Andrés Oppenheimer dans El Mundo. Et, ironise-t-il, de lui remettre… une copie de la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU.
Le Monde 10 avril 2015
Mercredi 8 avril, un policier à l’extérieur du centre de convention de Panama où se tient le septième sommet des Amériques vendredi 10 et samedi 11 avril 2015. Dario Lopez-Mills / AP

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, International, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.