Les ventes de vélo en plein essor !

UNIVELO – Communiqué avril 2015 –
logo-univeloLes ventes de vélos ont progressé de 7% en 2014 en France. Il s’est vendu 2 977 600 vélos et la France conforte sa troisième place au niveau européen, derrière l’Allemagne et le Royaume‐Uni, en renouant avec les 3 millions d’unités vendues, chiffre non atteint depuis plusieurs années. En valeur la croissance est encore plus forte (+8,5%) et se traduit par la hausse du prix moyen de 1,5%, hausse constante depuis 2006 qui montre que les Français se dotent de vélos de meilleure facture. Le Club des villes et territoires cyclables se félicite de cette bonne tendance qui prouve que les politiques publiques, locales et nationales, encouragent la pratique du vélo et les dynamiques vertueuses notamment pour la santé et l’économie.
dessin-humoristique-enfants-a-velo-kirid-et-les-enfants-a-velo« Le développement du  vélo est un système gagnant-­‐gagnant » a commenté Pierre   SERNE, président du Club des villes et territoires cyclables, à l’occasion de la présentation des chiffres* de l’Observatoire du cycle d’UNIVELO et de la FPS. « La pratique du vélo représente tout à la fois des économies de dépenses publiques, notamment de santé, et des marchés «  offreurs» avec des systèmes à rendement croissant. Plus la fréquentation des cyclistes augmente, plus l’infrastructure est rentable. De même pour le marché du cycle, plus les Français pédalent, plus ils achètent de vélos et mieux ils s’équipent.  Tout concourt à cette dynamique vertueuse, y compris les systèmes des vélos en libre-‐service et de  location qui entraînent dans leur roue la pratique et l’équipement individuels.
Nous ne cessons de le souligner depuis 2010 : le vélo est un puissant remède anti‐crise ! Il est bon pour l’économie, bon pour la collectivité et bon pour le pouvoir d’achat des  ménages. Les incitations économiques auprès des salariés et des entreprises, telles que l’indemnité kilométrique et la mise à disposition de vélos, désormais inscrites dans le texte de la Loi pour la transition énergétique et la croissance verte, amplifieront cette  dynamique et ces très bons chiffres pour notre économie. Les retombées économiques directes du vélo en France représentent aujourd’hui 4,5 milliards d’euros et sont neuf fois supérieures à l’investissement public assuré à plus de 90% par les collectivités locales. Elles peuvent être facilement multipliées par dix si l’investissement s’intensifie. Le vélo représente 200 milliards d’euros pour l’Union européenne, selon l’ECF, dont 121 milliards sont des bénéfices liés à la santé. Le potentiel de création d’emplois du secteur est très important : plus important que celui du secteur automobile qui emploie trois fois moins de personnes par million d’euros de chiffre d’affaires».
Le courant fort du VAE
Le vélo à assistance électrique poursuit sa progression en 2014 avec une croissance de 37%. 77 500 VAE  ont été vendus en 2014, principalement pour la mobilité quotidienne, mais sa percée dans le sport (VTT) et les loisirs s’accentue. Le VAE  monte aussi en gamme puisqu’en valeur, il progresse de 47%. La forte croissance des ventes de VAE en France en 2014, en volume et en valeur, et les perspectives qu’offrent les ventes en Allemagne (480 000 unités vendues en 2014) et aux Pays-­‐Bas (223 000 unités) traduisent un vrai  démarrage de cette famille de produits qui augmentent la portée du vélo et son usage dans les zones à relief. Les chiffres de l’Observatoire du cycle concernent le commerce de détail. Afin de mettre les achats des collectivités et des entreprises, principalement de vélos mobilité, dans le périmètre de l’Observatoire, UNIVELO et le Club des villes et territoires cyclables vont engager un partenariat pour conduire une étude auprès de ces cibles. Les ventes de vélos auprès des collectivités devraient connaître une bonne croissance dans le
mandat municipal 2014-­‐2020 soutenues par les locales. Les ventes auprès des entreprises également, grâce aux dispositions aujourd’hui inscrites dans le projet de Loi pour a transition énergétique et la croissance verte suite aux actions du Club des parlementaires pour le vélo et du Club des villes et territoires cyclables.
> Les ventes de vélos s’élèvent à 2 977 600 unités en 2014 pour un chiffre d’affaires de 1,616 milliard d’euros.
> Le prix moyen du vélo est de 307 € en France.  Il est de 528 € en Allemagne et de 695 € aux Pays-­‐Bas.
> Le chiffre d’affaires des composants, équipements et accessoires pour cycles, s’élève à 697,3 M€ et enregistre une progression de 6% par rapport à 2013.
> On achète de plus en plus son vélo chez un spécialiste : les ventes des détaillants cycle progressent de 3,8% et celles des grandes surfaces multisports de 10%.

is_header_fond2

*Les chiffres 2014 de l’Observatoire du cycle ont été présentés le 4 avril 2014, par UNIVELO, Union nationale de l’industrie du vélo, et la FPS, Fédération professionnelle des entreprises de sport et de loisirs. www.tousavelo.com
A lire : les dossiers VAE des numéros 60 et 63 de Ville&Vélo, le magazine du Club des villes et territoires cyclables, sur www.villes-­‐cyclables.org
Documentation. Communication Médias : Claude Lisbonis

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Ecologie, Vélo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.