Russie : un hebdomadaire satirique anti-Occident lancé par des anti-Maïdan

aPoutineGéopolis – le 27/04/2015
Des membres du mouvement anti-Maïdan, partisans de Vladimir Poutine, ont lancé un journal satirique avec des caricatures et des poèmes se moquant de l’Occident.
Il se présente comme une réponse à la «vaste campagne russophobe» menée en Ukraine et en Occident, l’hebdomadaire de quatre pages interdit aux moins de 18 ans, consacre son premier numéro aux événements ukrainiens.

arussieCharj-i-Pero-hebdo-satirique-pro-Poutine_0

Une lectrice de «Charj i Pero», le 21 avril 2015, dans le centre de Moscou. © DMITRY SEREBRYAKOV / AFP
La première édition du journal Charj i Pero (Charge et Plume) a fait son apparition dans les rues de Moscou. C’est devant le centre culturel ukrainien, situé dans une rue pietonne du centre-ville, qu’était distribué, le 21 avril 2015, le nouveau journal par des militants du mouvement anti-Maïdan.
Pour ce premier numéro, «tous les auteurs ont donné leurs caricatures et poèmes gratuitement», a précisé M.Zaborovski, son porte-parole, fervent adversaire de la révolution ukrainienne de 2014.
«En Ukraine, tout comme en Occident, il y a une vaste campagne russophobe. Mais de notre part, de la part des artistes, il n’y avait pas de réponse à cette campagne», a expliqué le caricaturiste Mikhaïl Serebriakov, qui a dessiné la Une du journal
Sur l’une des caricatures, ont voit le président américain Barack Obama, la chancelière allemande Angela Merkel et les Premiers ministres britannique David Cameron et canadien Stephen Harper qui se ferment les yeux et la bouche. Un petit poème en-dessous explique: «Nous avons décidé en Occident que toute agression vient de Moscou. Notre bouche et nos yeux sont fermés, ce n’est pas de notre faute. Toi, Moscou, tu es très méchante, et il n’y a pas plus gentil que l’Occident. L’Ukraine le sait.»
Le mouvement anti-Maïdan réunit notamment des politiciens patriotes, d’anciens combattants, des motards et sportifs nationalistes, notamment des pratiquants de Mixed Martial Arts (MMA, combat libre). Ces nouveaux activistes russes entendent ainsi contrer un hypothétique soulèvement des forces d’opposition comme en Ukraine où le régime pro-russe du président ukrainien Ianoukovitch avait été renversé un an plus tôt.
Le journal a prévu de faire sa prochaine Une sur «la cinquième colonne», expression qui, pour le Kremlin, et se partisans désigne l’opposition en Russie.
Par Dominique Cettour Rose |

avladimir-poutine-le-18_ccbe080651b2f4f88d4c15413f5f1128

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Médias, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.