Loir- et-Cher – Protection et sauvegarde, la faune sauvage panse ses blessures à Molineuf : renseignements et Formation

La Nouvelle République 02/05/2015
Après quatre ans d’attente, la Ferme des Oliviers à Molineuf obtient l’agrément pour son refuge et son centre de soins destinés à la faune sauvage.

FERME DES  OLIVIERS

Olivier Lagrange se dit satisfait après des années de discussion et trois préfets successifs de la tournure des choses. – (Photo NR, Jérôme Dutac)
aferme des olivierscimg1510Le combat n’a pas été simple. Taxé parfois de fou, en tout cas de marginal, le projet d’Olivier et de Stéphanie Lagrange, à la ferme des Oliviers à Molineuf a été validé. « Depuis une semaine, nous avons reçu l’agrément refuge et centre de soins pour animaux de la faune sauvage. C’est unique en région Centre, » souligne Olivier Lagrange qui s’amuse du temps qui passe « quatre ans et trois préfets plus tard, c’est fait. »
aferme oliviers000_0112Il faut dire que lorsque le couple installé à Paris est venu en 2007, sur les terres de l’ancienne closerie familiale, emportant dans ses valises, les animaux d’un refuge ouvert en 2004 à La Queue-en-Brie (94), certains ne les ont pas regardés d’un œil bienveillant. En recevant dans un premier temps tous les animaux de ferme et/ou domestiques, des rescapés au passé douloureux, des gueules cassées, des maltraités, des abandonnés, l’endroit est devenu un peu une vraie cour des miracles avec des chevaux sur le retour, des vaches abandonnées, des chiens trop gros, trop grands, trop laids, des chèvres trop vieilles.
« Peu à peu, fort de notre succès, on a commencé à nous apporter des animaux trouvés dans la forêt, des renardeaux seuls, des marcassins choqués par une voiture », raconte Olivier. Soignés par Stéphanie, vétérinaire, il fut alors impossible de relâcher dans la nature les bêtes remises sur pied « parce que considérées comme nuisibles administratifs ».

anr fermeL-animal-peut-mourir-lors-de-captures_image_article_large

Alors, comme un sacerdoce, « une mission pour maintenir la vie tant qu’elle est là », le couple Lagrange a diversifié ses activités pour subvenir aux besoins de ce gigantesque refuge avec une ferme pédagogique, un centre équestre sur des hectares de plus en plus importants prêtés ou loués à des paysans du coin.
«  Trente animaux issus de la faune sauvage  »
aferme des olivierscimg1510« Il a fallu construire des enclos, donner à manger à tous ces animaux, 300 au total, dont 30 issus de la faune sauvage locale ou pas, comme les wallabies que l’on a dans le parc »,lâche l’homme de la Ferme des Oliviers, en caressant la tête de Xavier, un renardeau qui avec ses deux sœurs, a élu depuis quelques semaines, domicile à la ferme du bonheur, allant jusqu’à squatter le canapé du salon.
« Au fil des années, on a dû garder les animaux après les avoir soignés. Ceux qui pouvaient être relâchés dans la nature, l’ont été », détaille Olivier. Alors, daim, renard, chevreuil, marcassin, blaireaux et autres bêtes incroyables, comme un yack, un zébu, des serpents, sont venus, au fil des ans, rejoindre l’étrange zoo de Molineuf.
CARAPATTES 1Un refuge pour éclopés comme Boubou, le moyen duc, amputé d’une aile, installé dans un coin de la salle à manger, dans une immense cage. Avec l’objectif de sensibiliser les visiteurs à la souffrance animale et les motiver dans la protection et la sauvegarde, d’aider en même temps des enfants défavorisés ou en errance, la Ferme de Molineuf a encore de longs jours devant elle.
Les deux agréments qui viennent d’être octroyés vont permettent à Olivier et Stéphanie de poursuivre leur incroyable apostolat, avec cette fois, la bénédiction des institutions.
Voir la vidéo sur le site Internet : http://www.lanr.fr/videos41
Patricia Lange -Loir- et-Cher
 anr ferme oliviersphotos-formation
la ferme des Oliviers : renseignements  Formation
Sommaire
Présentation
Activités proposées
La ferme pédagogique
L’accueil de groupes scolaires ou extra scolaires
Promenades équestres
Aide à la rééducation et la réinsertion
Formation aux soins et à la contention des animaux
Les projets
Coordonnées et contact

CARAPATTES 2

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations, contactez : M. Olivier Lagrange, Président de l’association la Ferme des Oliviers téléphone :  06 21 24 28 14 .
Si vous n’arrivez pas à le joindre, vous pouvez composer le 02 54 70 17 72.
Si vous avez des questions, vous pouvez laisser un commentaire sur le site ou nous envoyer un e-mail. Voir le blog de la Ferme des Oliviers ICI

amolineuf

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, Nature, Social, Solidarité, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.