Bénévolat – Mairie de Paris : engagement citoyen, une plate-forme d’entraide de quartier

afrance-benevolat-20111
Il existe en France 1 300 000 associations, dont 400 000 à Paris et en Ile-de-France, au sein desquelles chacun peut s’investir dans une action bénévole.

Anne Hidalgo je m'engage paris

Face à cette offre pléthorique, il est parfois difficile pour le citoyen de s’y retrouver. Afin de développer les synergies entre les associations de quartier et des citoyens qui souhaitent s’engager gracieusement dans leur quartier, la Mairie de Paris vient de lancer, en partenariat avec la jeune start-up associative Ma ville je t’aide, une nouvelle plate-forme numérique intitulée jemengage.paris.fr.
Accessible sur ordinateurs, tablettes et smartphones, ce nouveau service gratuit permet aux citoyens de participer à des missions d’intérêt général publiées par des associations et des collectifs locaux selon leur situation géographique, leurs intérêts et leurs disponibilités.
En se géolocalisant sur le site, les citoyens qui ont rejoint la communauté (en s’inscrivant par l’intermédiaire de Facebook ou d’un formulaire en ligne) ont la possibilité de visualiser en un clic toutes les actions sociales et solidaires autour de chez eux.Ils peuvent aussi choisir le type d’activité d’intérêt général qui leur correspond.

philantropie

Plus de mille Parisiens ont déjà participé à des missions d’engagement citoyen. A l’origine de ce projet, la jeune équipe de Ma ville je t’aide, cofondée en 2013 par Nicolas Goudy, 28 ans, et Mélanie Navarro,
30 ans, ne compte pas s’arrêter là et envisage de développer le concept.
Déjà neuf villes en France sont intéressées, ainsi que Montréal, au Canada
Le Monde 07/05/2015

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Internet, Social, Solidarité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.