Au Bangladesh, le triste sort des libres-penseurs : Un troisième blogueur assassiné depuis le début de l’année

Le Monde 14/05/2015
Son « crime » ? Avoir diffusé sur la Toile des idées malséantes aux yeux des islamistes.
775359-1431419767Ananta Bijoy Das, blogueur athée de 33 ans, a été tué mardi à Sylhet, dans le nord-est du Bangladesh, par des hommes masqués armés de machettes. Il était auteur pour Mukto-Mona (« libre-pensée »), un site Internet bien connu dans le pays en raison de son engagement contre le fondamentalisme islamique, relatent le Dhaka Tribune et le Daily Star.
C’est le troisième blogueur à être assassiné depuis le début de l’année (Financial Times). En février et en mars, Avijit Roy et Washiqur Rahman, eux aussi libres-penseurs assumés, avaient connu le même sort. A chaque fois, ces meurtres ont été perpétrés en pleine rue, au vu et au su de tous, souligne CNN. Cela alimente la peur d’une radicalisation rampante dans un pays officiellement laïque, mais où 90 % des 160 millions d’habitants sont de confession musulmane.
A l’évidence, il est dangereux de ne pas croire en Dieu, et plus encore de le revendiquer, analyse la BBC, pour qui la population se trouve prise en étau entre le fanatisme religieux et un Etat qui corsète à l’excès ses libertés.
Outre le fait de promouvoir dans ses écrits une sécularisation accrue de la société – suprême provocation pour les radicaux, observe la Deutsche Welle –, Ananta Bijoy Das appartenait également au mouvement Shahbag réclamant la peine de mort pour les dirigeants islamistes impliqués dans les crimes commis pendant la guerre d’indépendance de 1971 vis-à-vis du Pakistan, rappelle The New York Times.
Une prise de position qui le plaçait de facto dans la ligne de mire des extrémistes. Ce climat de haine, entretenu par l’incurie du gouvernement, va-t-il transformer le pays en un nouvel Afghanistan (Voice of America) ? Possible. Les islamistes ont déjà prévenu : « Nous ne laisserons pas les koufars [les mécréants] dormir sagement dans leurs maisons. Restez à l’affût, en attendant la prochaine cible… »
Des manifestants défilent à Dhaka, au Bangladesh après l’assassinat du blogueur athée Ananta Bijoy Das, le 12 mai 2015. – SIPANY/SIPA

648x415_manifestants-defilent-dhaka-bangladesh-apres-assassinat-blogueur-athee-ananta-bijoy-das-12-mai-2015

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, International, Internet, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.