O tempo O mores… Les médecins « Uber » aux États-Unis

Les Brindherbes engagés – 12 mai 2015 –
La médecine aux US n’est plus qu’un objet de consommation courante, comme les autres. Première règle, il faut que ça rapporte. Pour cela, pas de problème, que des solutions ! On organise un système équivalent à celui des taxis à la demande Über. On siffle et votre commande arrive. Bien entendu, ça ne fonctionne que moyennant pas mal de dollars sonnants et trébuchants.. Verrons-nous ici les médecins en mal de patients sillonner les rues de nos grandes villes dans l’attente d’être appelés pour une « urgence » comme des taxis en maraude ? 
Quant aux pauvres…  Ils peuvent crever et leurs médecins avec. 

B8Ls4aXIUAA2o6i

Voilà la société que nous devrions accepter avec les TISA, TAFTA et autres joyeusetés concoctées par et pour le « grand (faux) frère » zunien. Qu’on se le dise !
Après les Uber taxis, les «Uber médecins» aux États-Unis
New-York, Etats-Unis — Heal est une nouvelle application pour Smartphone qui propose un médecin à domicile sur le même modèle que celui de Uber Taxi qui met les appelants en contact avec un chauffeur privé en quelques minutes. Un grand retour pour les visites à domicile qui étaient abandonnées depuis près de 20 ans aux Etats-Unis. Mais comme tout a un prix dans ce pays, la consultation est facturée au moins 99 $, payable d’avance sur le site.
Livraison à domicile en option (payante)
Le service a été mis en place en février 2015 à Los Angeles, puis à San Francisco et son déploiement est prévu dans une quinzaine de villes avant la fin d’année. Médecins généralistes et pédiatres sont joignables, « sept jours sur sept de 8 h du matin à 8 h du soir »,comme l’explique dans le New-York Times le Dr Renee Dua, l’un des fondateurs de Heal et son directeur médical. Il s’agit de praticiens affiliés à des hôpitaux reconnus (UCLA, Columbia ou Stanford).
En plus du médecin, Heal vous assure qu’il sera accompagné d’un assistant médical, d’un kit comprenant tous les derniers équipements en matière de santé (prise de constantes, caméra vidéo pour explorer les oreilles). Et si vous payez 19 $ de plus, que vous présentez une carte d’assurance médicale en règle et que vous remplissez l’ensemble des documents nécessaires, on peut vous livrer à domicile la prescription médicale.
Certains commentaires sur le site du New-York Times feront rêver les médecins français qui se déplacent à domicile : ainsi JenD, un contributeur se demande « comment ces médecins vont-ils gagner de l’argent s’ils ne font payer que 99 $ par visite ? ».
Temps d’attente aux urgences : nouvel argument publicitaire
La mise en place des services de visites à domicile s’inscrit dans un contexte de recherche de confort pour les patients et d’efficience pour les hôpitaux quand il s’agit des consultations sans rendez-vous. Nombre d’américains en effet se sont plaint des délais d’attente aux urgences et des conditions d’accueil. Or, les passages dans ces services assurent un flux financier important pour les hôpitaux. C’est pour cette raison que désormais le temps d’attente aux urgences est devenu un argument commercial pour certains hôpitaux. La question des délais d’attente aux urgences n’étant plus un obstacle depuis que l’on trouve sur Internet des sites qui détaillent le temps d’attente actualisé dans les différents établissements d’une ville ou d’un canton. Et on trouve désormais sur les autoroutes, des panneaux publicitaires annonçant en temps réel le délai d’attente dans les services d’urgences.
Médecins à la demande : d’autres services dans les grandes villes. Pager est un service de médecins à domicile qui officie dans la région de New York et qui a été mis en place par Oscar Salazar, l’un des fondateurs de Uber. Prix d’appel : 50 $ pour la première visite puis 200 $ par la suite, avec un supplément de 100 $ en cas de prise de sang.
En Pennsylvanie, on peut faire appel à Curbside Care, toujours pour des prix compris entre 100 et 200 $.
Et à Chicago, des infirmières peuvent aussi se déplacer à domicile pour aider les personnes âgées ou les jeunes mères.
Par le Dr Isabelle Catala pour : http://www.medscape.fr/voirarticle/3601473?nlid=80863_2401

hopit

Liens :
SOS médecins en grève contre la suppression de la garde en nuit profonde
Revendre son rendez-vous médical sur le site YaMaPlace : légal ou pas ? 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Santé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.