Avignon – Une appli reconstitue le pont en 3D : l’histoire du monument, du Moyen Age à nos jours.

aavignonsur_le_pont
« Sur le pont d’Avignon, on y danse, on y danse… » Tout le monde connaît la célèbre chanson enfantine en l’honneur du pont d’Avignon, dans le Vaucluse. Mais derrière cet air innocent, l’édifice provençal – de son vrai nom le pont Saint-Bénézet – a eu une histoire plutôt mouvementée.
Tel qu’il est actuellement, le pont, construit à partir du XIIe siècle et qui traverse le Rhône, ne représente qu’une partie de l’ouvrage d’origine. Dix-huit de ses arches existantes ont en effet été emportées ou englouties par les crues successives du fleuve, au fil des siècles.

aavignon-3D-film-575x176

Une application mobile (pour Androïd ou Apple), disponible gratuitement, permet désormais de retracer l’histoire du monument, du Moyen Age à nos jours.

aavignon-3D-film-2-575x387

Sous la houlette de la communauté d’agglomération du Grand Avignon et du CNRS, une équipe de 40 chercheurs – médiévistes et architectes, géographes et géologues, archéologues… – a travaillé pendant quatre ans pour redonner vie au pont dans son intégralité… en 3D.

1091728_obj6908096-1_667x333

 La tour Philippe le Bel avec son pont édifié en 1293 que le roi Soleil traversa en 1660.Source CNRS
Grâce aux outils numériques, cette reconstitution virtuelle permet d’effectuer un bond dans le passé en replaçant le monument dans son contexte environnemental en 1350 et 1675. On découvre ainsi qu’il s’étendait sur près d’un kilomètre sous une forme en coude reliant Avignon à Villeneuve-lez-Avignon, tel un trait d’union entre la cité pontificale et le royaume de France.
Ce film animé peut également être visionné sur le site officiel du Grand Avignon. Ce projet scientifique a nécessité un budget de 2,4 millions d’euros. Fierté des Avignonnais, le pont de la cité pontificale est visité chaque année par près de 380 000 personnes.
L’actuel Pont d’Avignon

aavignon-1

Le Monde 13 mai 2015

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.