Deux-Sèvres – Niort : un acte de courage

 La Nouvelle République 20/05/2015
Du bronze pour un geste en or
 Le 12 mars dernier, Héléna se jetait à l’eau, dans la Sèvre, à Niort, pour tenter de sauver la vie d’une septuagénaire. Hier, des mains du préfet, elle a reçu la médaille du courage.

medaille courage

Après lui avoir remis sa médaille pour cet acte de courage, le préfet a offert un bouquet de roses blanches à Héléna sous le regard attendri de sa fille, Léonie, et de son père. – dr
Ce jour de mars, Héléna Barateau ne s’était pas vraiment posée de question avant de se jeter à l’eau alors qu’elle abordait la passerelle du parking du Moulin du Milieu, accompagnée de sa fille. Il était midi, Niort allait s’adonner à la pause déjeuner pendant qu’un drame se jouait au-dessus des eaux plutôt tumultueuses, à cet endroit, de la Sèvre. C’est là qu’une femme de 79 ans a été emportée par le courant sous les yeux de la jeune maman. Le temps de retirer quelques vêtements, ses chaussures et la voilà, à son tour, dans le fleuve.
Un acte de courage spontané et salué, hier après-midi, à la préfecture par Jérôme Gutton, en costume de cérémonie. Pour valoriser l’hommage rendu à cette femme pétillante qui aurait forcément souhaité une issue beaucoup plus heureuse à son acte de bravoure, la victime étant décédée au lendemain de son sauvetage. Car Héléna avait réussi, d’abord seule, presque isolée, puis aidée par des mains solides tendues depuis la berge, à ramener cette septuagénaire au bord de la rive. Fatiguée, époumonée mais bientôt consciente d’avoir réalisé un acte majeur dans sa vie de trentenaire.
Du travail pour dix-huit mois, en toute discrétion
En dialoguant avec elle, nous avions alors appris qu’Héléna était en recherche d’emploi, dans le secteur des assurances, son vivier de formation et de premières expériences. Nous avions fait passer le message. Au cas où, mais pour rien. Ces CV avaient déjà circulé et un entretien d’embauche se profilait. Il s’est concrétisé à la Macif qui lui a accordé un CDD de dix-huit mois. Sans savoir qui elle était, Héléna s’étant fait un devoir de ne pas profiter de sa médiatisation pour tenter de décrocher un contrat. Elle a commencé lundi. Avant de demander un congé exceptionnel dès le lendemain afin de recevoir sa médaille, celle des actes de courage et de dévouement, « la deuxième que je remets à une personne civile en vingt-cinq ans de carrière », faisait remarquer le préfet sous le regard, à la fois fier et ému, de la fille, du papa, de la tante et de deux amies proches d’Héléna.
nr.niort@nrco.fr  Philippe Barbotte
Deux-Sèvres – Niort –

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Solidarité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.