Gémeaux – Réflexion sur l’énergie de la Constellation 2015

     gemeaux_200     Les Gémeaux sont un signe de transformation, la communication entre l’esprit et la personnalité. L’humain, entité consciente, possède la faculté de pratiquer l’introspection. Accomplir une observation de soi, inspecter les motifs de sa pensée, de sa parole et de son action lui permet de réduire considérablement les risques d’erreur ou de confusion dans sa vie. Par une pratique régulière, il peut évaluer leur qualité, leur précision et leur utilité au sein de ses activités et de son environnement.
Gémeaux 2 bat    Il tirera avantage à peaufiner cette triple activité, qui, de fait, constitue sa personnalité. Et cette personnalité n’est autre que son double. Lui et sa personnalité doivent vivre en accord mutuel, coopération et convivialité. Le symbole montre deux lignes verticales égales. Il en est de même pour l’humain et sa personnalité, l’un ne peut dominer l’autre. Dans la convivialité, il n’y a pas de domination. L’homme, son esprit et sa personnalité doivent travailler en parfaite convivialité. Nul ne devrait jamais songer à dominer l’autre. Tel est le message du signe des Gémeaux.
    Le mental est un principe en mouvement rapide qui, en fuyant dans les pensées secondaires ou superficielles construit son propre monde illusoire. Tous les sentiments, les imaginations, les aspirations, les projections dans le passé et le futur, sont, à différents degrés, des productions du monde de la personnalité, tandis que l’expérience de ce qui est présent est naturelle et réelle dans l’instant. Les pensées justes, les pensées qui nous élèvent sont souvent noyées par des flots de pensées inutiles.
    Tenter de stabiliser d’emblée l’esprit dans le présent est généralement un jeu perdu, car même la pratique n’aide que peu, si elle n’est pas associée à la patience. Donc, avant la pratique, la patience et la persévérance doivent être acquises. La patience exige d’attendre et le mental moderne est irrité par l’attente. Apprendre à attendre et attendre pour apprendre, sont des qualités nécessaires. Le but de l’introspection et des exercices est de tendre vers cette connaissance de l’esprit qui nous fait transcender tous les mécanismes automatiques et notamment la machinerie de la mémoire.
      Il est bénéfique pour un chercheur d’être dans un lieu de silence. Dans le silence, l’écoute est améliorée, le ressenti fonctionne mieux. Le contrôle du mental n’est pas la clé, c’est l’observation qui est la clé d’or de l’introspection. Le fait d’observer ce qui émerge en nous permet la dissociation de la pensée. Observez la pensée, elle disparaît. Cette pratique doit être effectuée pendant de longues années afin d’amener progressivement le mental à l’état stable, et ainsi le voir se transformer de lui-même en s’harmonisant avec la personnalité.
      Les religions ont enseigné la domination de la personnalité par  » l’âme « . Lorsque l’un domine l’autre, l’autre essaiera toujours de trouver le temps et le lieu pour abandonner le dominant. Le vaincu cherche toujours une occasion de renverser le vainqueur. Le fait de systématiquement chercher à vaincre est une mauvaise habitude. Chaque gagnant crée des perdants. Et un perdant prévoit de venger un jour sa perte. A terme, l’excitation et l’euphorie d’être un vainqueur et de dominer gagnera à être remplacée par l’usage de la convivialité, première étape pour obtenir l’harmonie intérieure. En réalisant continuellement une action saine, cela établit une habitude saine.
      L’extension d’une telle convivialité vers chaque être environnant est la démarche ultime. L’esprit de convivialité exige une attitude d’égalité. Au travers de la convivialité, l’union est possible. Lorsque l’humain ressent que : « L’autre n’est nul autre qu’un frère », la transcendance se situe là. L’esprit d’équilibre des Gémeaux est l’objectif transcendant de l’humanité. Laissons notre nature devenir cordiale, sans se soucier de la cordialité des autres; qu’il n’y ait de notre part aucune attente de récompense.  » Potentiellement », notre monde est aux portes d’une nouvelle période de renaissance. A la Une des médias, on voit ce qui brûle, mais on ne montre pas ce qui est en train de pousser. Le système en place peut s’effondrer, mais nous avons la possibilité de faire émerger un nouveau modèle beaucoup plus pérenne.
 Déjà de par le monde, une multitude de révolutions silencieuses, discrètes, sont initiées par des citoyens, des entreprises ou des responsables locaux. Les enjeux ? Une planète plus juste, pérenne et inventive ! Un des plus grands défis auquel notre époque est confrontée, c’est le fossé entre notre développement technologique et notre développement spirituel. Cela n’a rien à voir avec la religion. Albert Einstein disait déjà « L’avancée des sciences n’est rien sans l’avancée de la conscience ». Nous avons la capacité de régler énormément de problèmes, mais la question est de savoir : est-ce que les avancées technologiques dont on nous parle aujourd’hui seront mises au service d’un mieux commun ou bien des forces du marché ? 
    En cette période du mois des Gémeaux, des chercheurs du monde entier célèbrent la Bonne Volonté agissante. Ce signe d’air représente la force qui engendre les changements nécessaires au développement de la conscience humaine vers des plans plus élevés de tolérance, coopération,  fraternité, d’amour et de Bonne Volonté.
…pour recevoir la lettre mensuelle, contact sur ce blog.

0d8d0d267c7a5c2d7b6a47172b81da17

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Développement personnel, réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.