La science avance – La souffrance animale étudiée

Des chercheurs autrichiens ont mis en évidence que les veaux d’élevage séparés de leur mère prématurément comme c’est le cas dans les élevages industriels présentent des signes de souffrance.
Cette étude comportementale incluant un suivi de mesures biologiques (rythme cardiaque, hormones de stress ) a démontré que ce jeunes animaux souffrent de stress chronique, de repliement sur soi et de troubles de la sociabilité.
Pouvons-nous voir dans le fait que les animaux d’élevage commencent à être le sujet de telles études une volonté d’améliorer leur sort ?
Source :  « Inexploré » n° 27 – le magazine de l’INREES. Trimestriel 07 au 09 /2015

aveau et sa mèreTENDRE~1

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, Débats Idées Points de vue, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.