EPANDAGES AERIENS – STOP ! – LETTRE OUVERTE à Monsieur François Hollande, président de la république

sans-titre
Association Citoyenne pour le Suivi, l’Etude et l’Information
sur les Programmes d’Interventions Climatiques et Atmosphériques : 
www.acseipica.fr
LETTRE OUVERTE à Monsieur François Hollande, président de la république
copie à la DGAC et aux ministères Ecologie, Santé, Agriculture, Défense et Finances
Référence : PDR/SCP/BEAR/D046066
Monsieur le Président de la République,
Nous vous remercions pour votre réponse du 22 juin.
Nous sommes toutefois navrés de constater que l’évidence des faits vous échappe et que vous assimilez les épandages systématiques de produits toxiques dans les couloirs aériens, tant militaires que civils, que nous pouvons constater et subir quasiment chaque jour, au dessus de larges régions simultanément, si ce n’est du pays tout entier à des « traînées blanches visibles dans le ciel après le passage des avions ». Les traînées ne sont d’ailleurs pas toutes blanches mais parfois grises ou violacées, selon l’angle d’éclairage, ce qui traduit une composition chimique différente des simples traînées de condensation.
Comme nous en avons fait part à quatre de vos ministres (Ecologie, Santé, Agriculture et Défense) à l’occasion du colloque organisé par le CNRS et l’Institut Alexandre Koyré les 20 et 21 novembre 2014 au CNAM à Paris, nous ne pouvons, observations suivies et analyses à l’appui, accorder la moindre confiance, la moindre crédibilité et la moindre autorité à de prétendues autorités qui nient l’évidence :
Notre espace aérien est envahi par des avions de toutes sortes, volant tant dans les couloirs aériens militaires que dans les couloirs civils, ce à quoi vos prédécesseurs ont dû obtempérer à notre insu il y a déjà plus d’une décennie, dans le cadre de l’OTAN et dont la fréquence, déjà importante depuis 2002, va s’intensifiant. Et ces avions appliquent le procédé intitulé « chemtrails », une technique -et son nom apparue pour la première fois dans un livre de cours de l’US Air Force daté de 1990.
En conséquence notre atmosphère est de plus en plus saturée de particules toxiques sur base d’aluminium, composées avec d’autres métaux lourds (baryum, strontium …) et des cocktails divers de poisons. Voir le tout récent article de J. Marvin Herndon de San Diego, spécialiste en Sciences de la Terre dans « Current Science » (revue officielle de l’Indian Academy of Sciences).
Avec ou sans vous, nous ne pouvons plus continuer à nier l’évidence des faits et nous devons mettre le peuple français face à sa réalité : nous nous laissons gazer/empoisonner à petit feu, permettant la dégradation rapide de nos santés et de l’environnement, et ceci à nos frais, sous prétexte de crise économique …
Notre responsabilité, à chacun, est engagée.
Pour les générations futures, elle est majeure …
Votre santé, celle de vos proches, sont tout aussi menacées que les nôtres. Votre position dans cette affaire est déterminante pour votre honneur, pour celui de la France dans le monde et pour la pérennité de votre mandat, voire de la 5e République.
Aussi nous vous prions de reconsidérer sérieusement notre message et de prévoir un temps dans le déroulement de la cérémonie officielle du 14 juillet pour que nous puissions effectuer, par les intermédiaires présents et devant les caméras des médias, la remise de cette pétition.
Monsieur le Président et citoyen François Hollande, nous vous assurons de notre soutien si, le premier parmi les dirigeants des pays du monde, vous osez, avec nous, lever le voile de l’incroyable ignominie en marche depuis 15 ans sur notre pays et qui s’étend sur l’ensemble du globe.
Dans l’attente de votre réponse, nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d’agréer nos meilleures salutations citoyennes.
Mme Claire HENRION, M Bruno KLEB,M Didier REBOURGEON, M Bertrand DUCHASTEL Stéphane HOUSSAIS
Collège directeur de l’ACSEIPICA
En PJ : – argumentaire CNAM ; manuel de cours de l’US Air Force intitulé « chemtrails » (pages de couverture ; doc complet
https://chemtrailsplanet.files.wordpress.com/2013/03/chemtrails-chemistry-manual-usaf-academy-1999.pdf ; article de J. Marvin Herndon –
23 juin 2015 ; compte rendu conférence Parlement Européen Bruxelles 9 avril 2013
———————————–
REPONSE reçue de l’Élysée datée du 22 juin
Le Chef de Cabinet du Président de la République
Madame Claire HENRION, LIEU-DIT LEYMARIE, 12300 LIVINHAC-LE-HAUT

Madame,
Le Président de la République a bien reçu la correspondance que vous lui avez adressée, conjointement avec Messieurs Didier REBOURGEON, Bruno KLEB et Stéphane HOUSSAIS, au nom de l’association citoyenne pour le suivi, l’étude et l’information sur les programmes d’interventions climatiques et atmosphériques (ACSEIPICA).
Soyez assurée qu’il a été pris connaissance de votre souhait de remettre une pétition au Chef de l’État au sujet des traînées blanches visibles dans le ciel après le passage des avions.
Je vous invite à l’envoyer par voie postale à Monsieur le Président de la République française – Palais de l’Élysée – 55 rue du Faubourg Saint-Honoré – 75008 PARIS.
Je vous prie d’agréer, Madame, l’assurance de ma considération distinguée.
Référence à rappeler PDR/SCP/BEAR/D046066
Isabelle SIMA

———————————–
EPANDAGES AERIENS – STOP !

sans-titre

L’Association Citoyenne pour le Suivi, l’Etude et l’Information sur les Programmes d’Intervention Climatiques et Atmosphériques (ACSEIPICA) adresse cette pétition à tous les membres du Peuple Français et aux responsables politiques du pays, afin de nous informer mutuellement et de nous mobiliser contre les épandages aériens de substances chimiques en cours, lesquels se déroulent au dessus de nos têtes, silencieusement, depuis une dizaine d’années en Europe et partout dans le monde aujourd’hui. On les nomme populairement « chemtrails » de l’anglais « chemical trails », ce qui signifie : trainées d’avions chimiques (issues d’épandages aériens délibérés d’aérosols).
C’est ainsi, que de nouveaux nuages sont apparus dans les nouvelles nomenclatures de nuages.
Rappelons qu’en 1977, la convention ENMOD, a limité les manipulations délibérées de l’atmosphère en cas de guerre ou de conflit … et les a autorisées dans un but « pacifique ».1.
Le terme « »techniques de modification de l’environnement » désigne toute technique ayant pour objet de modifier – grâce à une manipulation délibérée de processus naturels – la dynamique, la composition ou la structure de la Terre, y compris ses biotes, sa lithosphère, son hydrosphère et son atmosphère, ou l’espace extra-atmosphérique.2»
Dans la société civile, des organismes officiels tels que la Royal Society de Londres3, et maintenant notre CNRS4 se penchent sur une nouvelle techno-science : la géoingéniérie, ayant pour effet de modifier les températures de la planète et la configuration des précipitations. Toutefois, ils ne l’envisagent qu’en tant qu’application futuriste et nient l’évidence des faits et méfaits de la géoingéniérie clandestine déjà en cours.
Le 29 octobre 2010, à Nagoya – Japon, à la Conférence des 193 parties à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CDB), un moratoire sur les projets et les expériences en géo-ingénierie a été demandé puis signé par de nombreux pays, dont la France5. Ainsi, « toute expérimentation, privée ou publique, ou tout aventurisme visant à manipuler le thermostat planétaire constituera une violation de ce consensus soigneusement élaboré dans le contexte des Nations Unies ».
Mais qu’en est- il dans les faits ? Il ne faudrait pas que ce moratoire reste lettre morte et que derrière cette belle et sage volonté, les épandages déjà et toujours en cours soient occultés.
Le 9 avril 2013, s’est tenue au Parlement européen à Bruxelles une conférence du collectif « Skyguards »6, reprenant la résolution sur l’environnement, la sécurité et la politique étrangère adoptée le 14 janvier 1999. Elle a fait état du non respect de cette convention et de l’impuissance des citoyens face au déni des institutions quant à l’évidence des épandages aériens que nous subissons depuis 2002.
Des épandages de jour, des épandages de nuit … Allons nous laisser, sans rien dire, des avions épandre délibérément dans l’atmosphère, des particules de produits chimiques divers, alors que cela a un impact notable sur le climat, les sols, l’eau, l’air et la santé de tous les êtres vivants ?
1 Convention ENMOD en français http://www.icrc.org/dih.nsf/FULL/460?OpenDocument
– texte intégral en anglais http://www.icrc.org/ihl.nsf/FULL/460?OpenDocument
2 Article 3 de la Convention ENMOD
3 Royal Society 8-9 Novembre 2010 http://royalsociety.org/Geoengineering-taking-control-of-our-planets-climate/
– Notre compte rendu http://acseipica.blogspot.com/2010/11/compte-rendu-royal-society-discussion_20.html
– Notre contribution à l’Initiative pour la Gouvernance du Solar Radiation Management (SRMGI)
http://acseipica.blogspot.com/2010/12/document-soumis-la-demande-de-la-royal.html
Voir aussi : House of Commons – The Regulation of Geoengineering – Mars 2010
http://www.publications.parliament.uk/pa/cm200910/cmselect/cmsctech/221/221.pdf
4 http://arp-reagir.fr/pageLibre00010011.html
5 http://www.iisd.ca/vol09/enb09544f.html (paragraphe « la biodiversité et les changements climatiques – la géoingéniérie »)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.