Règne végétal – Une plante à fleur datant de 125 à 130 millions d’années a été identifiée

 Par Francetv info avec AFP 17/08/2015 |
Appelée Montsechia vidalii, cette plante aquatique disparue est peut-être la plus ancienne plante à fleur jamais étudiée.

6736865

Un fossile de Montsechia vidalii, à droite sur l’image.  (ALBERT LLEAL / MINDEN PICTURES / AFP)
Des paléobotanistes américains et européens ont identifié une plante à fleur datant de 125 à 130 millions d’années, après avoir réalisé de nouvelles analyses de fossiles de cette plante aquatiqueappelée Montsechia vidalii –, selon des travaux publiés lundi 17 août, dans les Comptes-rendus de l’Académie américaine des sciences (en anglais).
Jusqu’ici, la communauté scientifique estimait que la plante à fleur la plus ancienne était l’Archaefructus sinensis, dont des fossiles ont été mis au jour en Chine. Mais « on peut [désormais] déduire que Montsechia vidalii était au moins contemporaine sinon plus ancienne », écrivent les auteurs de cette nouvelle étude, français et américains.
Leurs conclusions s’appuient sur l’analyse de plus d’un millier de restes fossilisés à l’aide de stéréomicroscopes, sorte de loupe binoculaire et de microscopie électronique à balayage.
Fossilised remains of world’s oldest flower discovered in Spain 1. http://t.co/bHNYKTehcA2.http://t.co/JaOeO9zsRJ pic.twitter.com/3sOidsz7rs
— Earth Sci @ Plymouth (@EarthSciPlymUni) 17 Août 2015
Contemporaine des iguanodons et des brachiosaures
Cette plante à fleur poussait abondamment dans des lacs d’eau douce, où elle s’est sans doute reproduit sous la surface de l’eau, selon les auteurs. Des restes fossilisés ont été découverts il y a plus d’un siècle dans des dépôts limoneux de la chaîne ibérique, dans le centre de l’Espagne et dans les Pyrénées, près de la frontière française. Mais les fossiles de Montsechia « ont été mal analysés et mal compris » dans les précédentes recherches, poursuit l’étude.
L’âge de la plante est basé sur des comparaisons avec d’autres fossiles qui se trouvaient dans la même région, surtout des algues d’eau douce « algae charophytes » qui situent Montsechia vidalii au début du Crétacé. Elle était donc contemporaine des dinosaures comme les brachiosaures et les iguanodons.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Nature, Science, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.