Corée du Nord – Kim Jung-un, un chef de guerre « incohérent » ?

Le Monde 25/08/2015
Les tensions entre les Corées du Sud et du Nord font partie d’un scénario « ancien et bien rodé », note The Diplomat. Il n’empêche que l’escalade actuelle entre les deux pays inquiète les observateurs.
Comme le rappelle le Wall Street Journal, des échanges de tirs d’artillerie ont eu lieu jeudi à la frontière. Pyongyang a menacé le Sud d’une « guerre totale » si Séoul ne cessait pas ses messages de propagande, diffusés à plein volume via des haut-parleurs.
Mais la Corée du Sud refuse d’obtempérer tant que Pyongyang ne se sera pas excusé pour l’explosion d’une mine antipersonnel qui a mutilé deux de ses soldats début août. Les deux Etats sont engagés depuis samedi dans des négociations marathons pour tenter de sortir de cette crise.
Kim Jong UnKyYFMKGGQBOUyOtV9YUx8QPour le Guardian, si la rhétorique du leader nord-coréen est difficile à décrypter, Kim Jung-un a tout intérêt à attiser les tensions. La direction militaire a de « bonnes raisons d’être sensible aux effets de la propagande de Séoul sur ses troupes » alors qu’une poignée de défections a eu lieu au sein de l’armée. « La mobilisation permet de garder l’armée attentive et la population rurale engagée dans une récolte cruciale », affirme le quotidien.
kim_jong_un_1550175Depuis son arrivée au pouvoir, en 2011, Kim Jung-un cherche à prouver qu’il est un digne successeur de son père et de son grand-père en tant que leader militaire. Mais son inexpérience ajoute à l’inquiétude, estime le New York Times. « Certains craignent que ses fréquentes exécutions de hauts fonctionnaires poussent des généraux de haut rang à se lancer dans des provocations armées afin de prouver leur loyauté », explique le journal.
D’une série de provocations à une offre abrupte de dialogue, les actions contradictoires de la Corée du Nord soulèvent des questions, juge aussi le Korea Herald. Est-ce que les relations de Kim Jong-un avec le Sud s’appuient sur une stratégie élaborée ou sur une prise de décision incohérente ?
Les Sud-Coréens, en tout cas, se sont habitués à vivre avec cette menace constante. A Séoul, les habitants continuaient à aller au restaurant ou à faire leurs courses, sans panique.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.