Affaire Boulin : 36 ans après, la justice rouvre le dossier

Le Monde 111/09/2015
Le mystère entourant la mort de Robert Boulin, en 1979, va-t-il être levé ?
« On va pouvoir progresser sérieusement vers la vérité », espère sa fille, après l’annonce jeudi de l’ouverture d’une enquête pour « enlèvement et séquestration ».
894985_3_e417_le-corps-de-l-ancien-ministre-du-travail-robertAprès un non-lieu rendu en 1991 et deux précédents refus de réouverture de l’enquête, la décision du parquet de Versailles marque une « nouvelle ère, j’espère, qui commence », a commenté sur i-Télé la fille de l’ancien ministre, Fabienne  Boulin-Burgeat. Elle ne croit pas à la version officielle, selon laquelle l’ancien ministre s’est suicidé à 59 ans dans la forêt de Rambouillet (Yvelines) après avoir été mis en cause dans une affaire immobilière à Ramatuelle (Var).
C’est à la suite d’un dépôt de plainte de Fabienne Boulin-Burgeat, en mai, qu’une nouvelle enquête a été confiée à un juge d’instruction. Dans une lettre fournie à la justice par la fille de Boulin, un témoin se dit prêt à déposer devant un juge et raconte que « le lundi 29 octobre 1979, alors qu’il quittait Montfort-L’Amaury pour [se] rendre à Saint-Léger », il avait reconnu dans une Peugeot « Boulin assis à la place du passager à l’avant, deux hommes étant avec lui dans le véhicule, l’un à la place du conducteur, l’autre à l’arrière ». « Quelques heures avant sa mort, Robert Boulin n’était pas seul dans son véhicule, mais accompagné de deux inconnus, dont l’un conduisait. Ces deux personnes ne se sont jamais manifestées auprès de la justice. Robert Boulin n’avait pas de rendez-vous prévu. Cette liberté entravée peu avant sa mort est corroborée par d’autres éléments », avait estimé Me Marie Dosé, l’avocate de la famille, lors du dépôt de la plainte.
L’ouverture d’une nouvelle instruction est un rebondissement spectaculaire, alors qu’en 2010 le parquet général de la cour d’appel de Paris avait refusé de rouvrir l’enquête pour homicide.

affaireRobert-Boulin-des-pieces-a-conviction-retrouvees_article_landscape_pm_v8

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Justice, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.