Sites de rencontres écolos : vers l’amour durable ?

Le Parisien – Juillet 2015 – Elsa Levy de l’Agence Créative CulturElle
Sur les sites de rencontres, les catégories et les critères de choix se développent sans cesse en fonction des modes de vie, des coutumes, ou des croyances. Parmi eux, on découvre désormais le critère « être écolo ».
Amitié, grand amour, aventure... des sites de rencontres mettent l'accent sur les relations « green ». Amitié, grand amour, aventure… des sites de rencontres mettent l’accent sur les relations « green ».
(Getty images : Daniel Sealey / EyeEm)
Les sites de rencontres se sont multipliés ces dernières années. Les célibataires cherchant l’âme sœur se comptent par millions. Par exemple, le site « amoureux.com » a recensé le score de 1 768 751 visiteurs uniques en juin 2014.

Chaque site a sa particularité et cible des personnes différentes.

Mais depuis quelques temps fleurissent sur la toile des sites de plus en plus spécialisés en fonction du type de rencontre recherchée : amoureuse, amicale, sexuelle, extra-conjugale, etc. Et pour d’autres, selon le type d’utilisateurs potentiels : cougars, échangistes, gays, infidèles, et plus récemment : les écolos.

Les sites pour écolos : qui se ressemble s’assemble ?

Les sites de rencontres fonctionnent, pour la plupart, par critères d’affinités. Des critères à travers lesquels se définissent les prétendants (modes de vie, loisirs, idées politiques, goûts musicaux, etc.). Sur les sites de rencontres écolos, le principal critère de rassemblement est évidemment l’écologie.

Parmi eux, nous pouvons trouver les sites « Green lovers », « Bio flirt », Pour des rencontres amoureuses au naturel, ou encore « Ecolo rencontre », Pour des relations durables. Et pour s’ouvrir à des rencontres à l’international il existe entre autres « Green singles » ou « Planet earth singles ».

Rien que ces « appellations » pourraient en refroidir plus d’un et parfois générer une sorte « d’écolophobie ». Pourtant, il n’y a pas forcément besoin de se nourrir exclusivement de graines ou de se déplacer uniquement en voiture électrique pour rejoindre un de ces sites. Se rapprocher d’une communauté de personnes pour qui la nature et le respect de l’environnement sont importants intéresse de plus en plus d’internautes.

 – (Getty images : Betsie Van der Meer)
Qu’il s’agisse d’une légère sensibilité à l’environnement, d’un militantisme assumé, d’une alimentation végétarienne, ou simplement d’un besoin de se sentir responsable face aux enjeux actuels de notre planète constituent, pour certains, un critère de choix important. Une motivation finalement aussi légitime que celle de partager le goût du voyage ou une passion pour la musique électronique.

 Sur le même sujet : Le Top 10 des films sur l’écologie

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Ecologie, Social. Ajoutez ce permalien à vos favoris.