L’urgentiste Patrick Pelloux va quitter « Charlie Hebdo »

France Info 27/09/2015
Depuis douze ans, il racontait ses anecdotes de travail dans l’hebdomadaire. 

7001763

Patrick Pelloux, médecin urgentiste et chroniqueur à Charlie Hebdo, s’adresse aux journalistes, le 23 janvier 2015, devant l’Hypercasher de la Porte de Vincennes.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Après Luz, c’est un autre cadre de Charlie Hebdo qui part, quelques mois après les attentats qui ont décimé la rédaction.
Le médecin urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur pour l’hebdomadaire satirique depuis douze ans, a annoncé qu’il allait cesser sa collaboration avec le titre sur la radio étudiante Web7Radio. Sa décision a été confirmée à l’AFP par Zineb El Rhazoui, journaliste à Charlie Hebdo, samedi 26 janvier.
« Je pense que je n’apporte plus rien à ce journal »
« Si j’ai décidé d’arrêter d’écrire dans Charlie Hebdo, c’est parce qu’il y a quelque chose qui est terminé. Il y en a d’autres qui vont continuer ce journal et je reste Charlie Hebdo dans l’âme mais il faut savoir tourner la page un jour », a déclaré Patrick Pelloux à Web7Radio, précisant que son départ interviendrait « sans doute début janvier ».
« Je pense que je n’apporte plus rien à ce journal. Je m’en irai sans tambours ni trompettes. Je suis très heureux de l’annoncer dans une radio de lycéens parce que je pense que les autres médias ont tiré un peu trop sur Charlie Hebdo avec des choses toutes faites », a-t-il indiqué lors de l’émission. Il a ensuite conclu : « Je n’ai plus le courage de continuer, chaque semaine on vous parle des attentats. Je ne veux plus en parler, c’est probablement la dernière fois que j’en parle dans un média. »
Luz et Patrick Pelloux, lors de l’attentat en janvier 2015

apatrick Peloux-luz-et-l-urgentiste-patrick-pelloux-lors-de-la-11466046ogyxw_1713

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.