« Charlie Hebdo » fait son retour sur la Toile

« Charlie 2.0, c’est reparti !« , peut-on lire sur la page d’accueil. Neuf mois après la tuerie perpétrée à Paris le 7 janvier et l’incroyable solidarité qui s’est exprimée en faveur de Charlie Hebdo, le site du journal satirique fait son retour en ligne.

4626221_3_8d3a_le-redacteur-en-chef-de-charlie-hebdo_b3a1bf6685dc4ce644813e81d84810b9

« Charlie Hebdo réinvestit la Toile, après plusieurs mois d’écran presque noir« , écrit dans un billet de présentation son rédacteur en chef, Gérard Biard.
Le jour de la tragédie, des millions de personnes avaient tenté de se connecter sur le site du journal, incapable de faire face à une telle affluence. Une page statique avait remplacé le site le soir même, laissée en l’état jusqu’à cette semaine.
Sur cette nouvelle version, accessible à l’adresse charliehebdo.fr, les internautes découvriront chaque jour un texte exclusif, signé par un journaliste de la rédaction, ainsi qu’un dessin inédit. Autre nouveauté, une partie du site sera traduite en anglais, « afin de s’adresser à un lectorat international et de permettre au plus grand nombre de mieux appréhender Charlie Hebdo », précise le communiqué officiel.
Alors que la précédente version en ligne ne proposait que la couverture de la semaine et des formulaires d’abonnement, il sera désormais possible de consulter l’éditorial du dessinateur Riss, des couvertures historiques et l’actualité de l’équipe du journal.
Toujours dans une version « transitoire« , charliehebdo.fr sera pleinement opérationnel début 2016. Il sera mis à jour du « lundi au vendredi – on se repose le week-end, pour emmerder Macron« , indique le site, fidèle à son humour corrosif.
Le Monde 23/10/2015

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.