Côte d’Ivoire – Scrutin présidentiel

alassane-ouattara
Avant même la tenue du scrutin présidentiel d’hier, il flottait sur la Côte d’Ivoire un parfum de certitude. Comme si la victoire du président sortant, Alassane Dramane Ouattara (ADO), 73 ans, était déjà acquise dans l’esprit d’une population encore hantée par le spectre de la crise post-électorale de 2010-2011 (près de 3 000 morts, selon l’ONU).
Le slogan d' »ADO », « un coup K.-O. », se vérifiera-t-il ? Les résultats devraient être connus en début de semaine. S’il décroche un nouveau mandat de cinq ans, comme le pense l’ensemble des observateurs, sa victoire aura été acquise grâce à une machine bien huilée lui donnant un net avantage sur ses six rivaux.

acote d'ivoirevote_4

Lancée le 9 octobre, la campagne électorale n’a pas suscité l’enthousiasme de la population. Le Pays en donnait les raisons, il y a quelques jours : l’appel au boycott d’une partie de l’opposition et le désistement de certains candidats, mais aussi la désintégration du Front populaire ivoirien et l’absence de ses figures historiques tels Laurent Gbagbo (incarcéré par la Cour pénale internationale), Simone Gbagbo et Charles Blé Goudé.

acote d'ivoire1er_tour_election_presidentielle

Afrik.com évoquait de son côté le désintérêt de la jeunesse, lasse d’être exclue d’un système qui ne se sert d’elle qu’à des fins électoralistes. Pour Le Patriote, qui appelait ouvertement à soutenir Alassane Ouattara, celui-ci méritait sans conteste de prolonger son bail à la tête du pays. Il louait ainsi son « réformisme hors pair » – meilleur accès à l’eau potable et à l’électricité, réorganisation de l’armée, décrispation du climat sociopolitique… – grâce auquel « la nation tend joyeusement et sereinement les bras vers l’émergence ». Quartz ne nie pas ses succès, notamment économiques, mais n’est pas dupe de la stratégie mise en place pour y parvenir ; une stratégie calquée sur celle du « père de l’indépendance », Félix Houphouët-Boigny, passé maître en son temps dans l’art de coopter ses rivaux pour mieux les neutraliser…
Ethnie

aCotedIvoire_Ethnie

Le Monde 26/10/2015

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.