Fin de l’exploitation des ouvriers au Qatar ?

5261193
Le pays hôte de la Coupe du monde de football de 2022 assure qu’il entend les accusations des associations de défense des droits de l’homme sur les conditions des travailleurs étrangers sur ses chantiers et a annoncé plusieurs mesures pour les améliorer.
Le 1er novembre, le petit mais richissime émirat gazier inaugurait « Labour City« , immense cité dortoir pouvant héberger près de 70 000 travailleurs, répondant aux critiques des ONG concernant des logements surpeuplés dans lesquels s’entassent les ouvriers (The Peninsula).

9051384798878

Suffisant pour convaincre ? Peu probable, au vu des dénonciations récurrentes sur l’exploitation des migrants au Qatar : selon une enquête du journal britannique The Guardian publiée en 2013, des dizaines de travailleurs népalais sont morts sur les chantiers de la Coupe du monde et des milliers d’autres travaillent dans des conditions inhumaines.
La mise en vigueur mardi du nouveau système qatari de protection des travailleurs pourrait apporter quelques améliorations : les autorités ont annoncé leur intention de garantir à temps le paiement des salaires au moyen de cartes électroniques. En outre, la « kafala », système de « parrainage » qui interdit à tout travailleur étranger de quitter le pays sans l’accord de son employeur et le prive de la possibilité de changer d’emploi, a été en partie réformée, mais pas assez, accusent les associations.
Devrait également être mis en place un contrat électronique, non obligatoire, permettant aux ouvriers de lire dans leur langue les termes de leur contrat de travail et le montant exact de leur salaire (Gulf Times). Environ 1,8 million d’étrangers travaillent au Qatar, la majorité provenant du sous-continent indien. Leur nombre doit atteindre 2,5 millions d’ici à 2020.
Le Monde 03/11/2015

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Travail, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.