Concours Wiki Loves Monuments – Le patrimoine sous licence libre a son concours

Treize photos ont été récompensées le 3 novembre pour l’édition française 2015 du concours Wiki Loves Monuments.
Le principe ? Inciter chaque année à prendre des clichés de monuments historiques partout dans le monde et les placer sous licence libre pour qu’ils soient réutilisés sur Internet, notamment sur l’encyclopédie libre Wikipédia.
En France, le concours, organisé par l’association Wikimedia France, a primé pour « leurs qualités photographiques et documentaires » dix photographies auxquelles s’ajoutent trois prix supplémentaires (meilleure photo d’un « monument historique objet« , limitée aux moyens de transport, meilleure série de photographies et monument illustré pour la première fois).

alemondeONERA_MEUDON_soufflerie_S1b1-1024x766

Sur les trois premières places du podium figurent une soufflerie, sous la neige, de l’Office national d’études et de recherches aérospatiales à Meudon,

680_jpg_StMichel_de_Cuxa-1024x682

l’abbaye Saint-Michel de Cuxa immortalisée sous un soleil automnal

alemonde fort de france

et enfin la bibliothèque Schœlcher de Fort-de-France en Martinique, l’objectif rivé sur le plafond.
Les dix photos sélectionnées sont maintenant en lice pour le concours international.
En voici 3
Tribune des reliques de la Sainte-Chapelle, Paris – denfr – CC-BY-SA
Camp de concentration de Natzwiller-Struthof – Lionel Allorge – CC-BY-SA
Première écluse du canal de Lalinde, à Mauzac-et-Grand-Castang – Dominique Repérant –

alemondeTribune_des_reliques_-_Saint-Chapelle_-_Paris_1er-682x1024

alemondeCamp_de_concentration_de_Natzwiller-Struthof_le_14_avril_2013_-_088-1024x682

alemonde24260-018_Mauzac-et-Grand-Castang-1024x684

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, International, Internet, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.