Paris attentats 13 novembre : L’art en réponse à l’horreur et à l’incompréhension

Le Monde 17/11/2015

4810387_6_a801_arienndox_c13af3ec170900b01df3026a82351ae0

Comme après les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, les 7 et 9 janvier, une multitude de dessins fleurit sur les réseaux sociaux, en réaction aux attentats perpétrés le 13 novembre dans l’agglomération parisienne, qui ont fait 129 morts et 352 blessés, selon le dernier bilan.

alemonde dessinTwitter-ThomasChatriot-e1447672540370-933x445

Venus de professionnels ou d’amateurs, ces croquis représentent leur réponse à l’horreur et marquent leur refus de sombrer dans la terreur. Joann Sfar rappelle la devise de Paris, Fluctuat nec mergitur (« Il est battu par les flots, mais ne sombre pas », en référence au navire figurant sur le blason de la ville), devise reprise depuis par plusieurs artistes, dont le collectif de grapheurs Grim Team, qui a réalisé une frise géante sur la place de la République.

alemonde dessin

Autre symbole de la Ville Lumière, la tour Eiffel est parfois incarnée par une femme en pleurs ou voit sa tête décapitée, puis redressée. Dans « Peace for Paris« , croquis du designer Jean Jullien largement partagé par les internautes, elle est intégrée au symbole hippie « Peace and Love ». Figure de la République,  Marianne est en pleurs, mais aussi debout et fière. L’humour, enfin, est érigé en rempart contre la terreur, tels ce Parisien refusant que trois terroristes l’empêchent de prendre un café à cinq euros en terrasse ou ces habitants de la capitale adressant avec courage un doigt d’honneur au terrorisme.

alemonde dessin Pinel-Republique_pics_390

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Résistance, Solidarité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.