Brandalism – Quand les sponsors de la COP21 sont détournés

Brandalismelogo-cop
Le week-end dernier, à Paris, un collectif britannique d’artistes répondant au nom de Brandalism (contraction de brand, « la marque », et de « vandalisme »), a réussi un tour de force en détournant près de 600 affiches publicitaires du groupe JCDecaux, partenaire de la Conférence des Nations unies sur le climat.
Leur ambition ? Dénoncer la présence d’Air France, d’EDF ou encore de Michelin autour de la COP21, en soulignant les liens entre la publicité, le consumérisme, la dépendance aux énergies fossiles et le changement climatique.
Ainsi, une fausse publicité pour le très controversé fabricant d’automobiles allemand Volkswagen affiche « Nous sommes désolés d’avoir été démasqués » ;

aBrandalismeBarnbrook_2_WEB

une autre d’Air France

abrandalismeRevolt_Design_Fr_z7

est flanquée du slogan « S’attaquer au problème du changement climatique ? Bien sûr que non. Nous sommes une compagnie aérienne » ;

abrandalismeBarnbrook_total_WEB

une autre encore, de la compagnie pétrolière Total, affirme « Notre philosophie : vous n’avez pas besoin de savoir ».
Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement – dont François Hollande, David Cameron, Barack Obama, Angela Merkel et Shinzo Abe – ont également été parodiés sur des affiches créées spécialement pour le collectif par 80 artistes originaires de 19 pays.
Brandalism a déjà organisé deux campagnes de « publicité subversive » dans des villes britanniques, en 2012 et 2014. L’opération parisienne est la plus importante qu’il ait réalisée, et « même la plus importante au monde », a assuré son porte-parole. JCDecaux a depuis retiré « toutes les fausses affiches.
Le Monde 02/12/2015

27074082_B977206912Z_1_20151130153104_000_GI25NC9BU_1-0

918882938_B977206912Z_1_20151130153104_000_GI25NC9B1_1-0

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Europe, Insolite, International, Médias, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.