Rire, malgré tout : « Rire du pire », par Christophe Alévêque :

« Rire malgré tout ; rire pour oublier ; rire pour exorciser sa peur ; rire pour soigner sa tristesse.
arireTousAux-Spectacles-Profil-ReseauxPlus de quinze jours après l’effroi suscité par les attentats à Paris et à Saint-Denis, le public reprend doucement le chemin des spectacles humoristiques.
Les artistes, en signe de résistance, étaient tous remontés sur scène dès le mardi 17 novembre devant des salles clairsemées enregistrant beaucoup de défections. Mais depuis le week-end du 21-22 novembre, l’envie de sortir semble avoir repris ses droits […] » Lu sur Scènes de rire  Le Monde 03/12/2015
Plus de quinze jours après les attentats de Paris, les spectacles humoristiques retrouvent peu à peu leur public. Mais comment, pour les artistes habitués à traiter de l’actualité, faire rire du pire ? Christophe Alévêque a choisi de livrer au Monde un texte dans lequel il raconte ses premières représentations post-13 novembre et cite de larges extraits de sa nouvelle revue de presse.
« Rire du pire », par Christophe Alévêque :
Lire la suite
Christophe Alévêque, place de la République à Paris, samedi 14 novembre

arire CAIMG_0014-1024x768

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Loisirs Tourisme, Résistance, Solidarité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.