Front antirépublicain

Charlie Hebdo – 09/12/2015 – Riss – 
Devant la déferlante électorale du Front national, les partis traditionnels sont confrontés une nouvelle fois au même problème : faut-il créer un front républicain pour faire barrage au Front national ? La droite refuse cette stratégie, alors que le Parti socialiste se résout à se retirer dans deux Régions, quitte à n’y avoir aucun élu pendant cinq ans.
150506-republicains-sarkozy-deligneLa droite est étonnante de mauvaise foi. Il y a encore quelques jours, certains de ses députés s’étaient déplacés en Syrie pour marquer leur soutien au régime de Bachar el-Assad. Ils nous expliquaient que pour combattre Daech il fallait accepter de s’entendre avec des dirigeants politiques pas très fréquentables. A l’appui de cette thèse, ils rappelaient l’alliance contre nature entre les démocrates Roosevelt et Churchill avec le tyran Staline pour terrasser l’hydre nazie. Curieusement, face au Front national, la droite sarkozyste n’est plus capable de s’appliquer à elle-même les leçons de réalpolitique qu’elle donne le reste du temps à tout le monde quand il s’agit de combattre le terrorisme. Ceux qui hier encore nous citaient Machiavel pour justifier de se ranger du côté de Poutine ou Assad cessent de faire la même chose pour combattre le FN.
Pourtant, le Front national est aussi dangereux pour les valeurs démocratiques que des terroristes. Ils n’utilisent peut-être pas des moyens identiques pour y parvenir, mais ils ont le même objectif politique : « faire tomber le système », comme ils disent. Ce qu’ils appellent « système » a un autre nom : la démocratie. En 1944, le Conseil national de la Résistance regroupait toutes les tendances de la vie politique française, malgré leurs divergences idéologiques. Personne n’aurait imaginé à l’époque de qualifier ce Conseil de « système » ou de « conseil de copains et de coquins ». Et les partis politiques qui en étaient membres n’ont rien perdu pour autant de leur identité politique. En voulant éviter un front républicain avec la gauche, la droite sarkozyste crée un autre front qui l’associe au FN. Et celui là, c’est sûr, n’aura plus rien de républicain.  

1402-amour

Reste que le résultat  de dimanche est effarant. Il n’existe aucune solution miraculeuse, mais comme dans la vieille histoire du nœud gordien, il faut trancher. La vraie grande vérole de la société française, c’est le chômage de masse, depuis quarante ans, et les angoisses qu’il nourrit. Il faut envoyer se faire f… libéraux de droite et de gauche, et clamer que l’espoir est dans le partage général du temps de travail disponible. Vers la semaine de 30 heures ? Pourquoi seulement 30 ?   (Fabrice Nicolino)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.