Cop21 – Dernières heures pour trouver un accord mondial sur le climat

156928_3_031b_les-n-gociations-pour-trouver-un-accord-mondial_b8203edcb769b69a3fadd574fe24d589
Les négociations pour trouver un accord mondial sur le changement climatique entrent dans leurs dernières heures. ALAIN JOCARD / AFP
Le Monde 11/12/2015 « Nous sommes extrêmement proches du but » et  « il est temps de conclure », exhorte Laurent Fabius. Le ministre des affaires étrangères et président de la COP 21 a remis hier dans la soirée une nouvelle version du projet de l’accord qui doit être adopté par les délégations des 195 pays réunis au Bourget.

terre yeuxglobe6

Objectif : lutter contre le dérèglement climatique et limiter le réchauffement moyen de la planète à 2 ºC d’ici à 2100 par rapport aux niveaux préindustriels. Un défi majeur, alors que l’accord doit être approuvé à l’unanimité et que des désaccords demeurent sur des points cruciaux du texte. Les négociations, censées s’achever aujourd’hui à 18 heures, ont été prolongées jusqu’à samedi matin.
Les premières réactions des ONG sur le nouveau texte, plus court, ont été plutôt positives. Elles se félicitent notamment de voir dans le projet que la limite au réchauffement maximal de la planète est fixée « bien en deçà » de 2 ºC et que « la poursuite des efforts pour limiter la hausse à 1,5 ºC » est évoquée. Ce dernier point est une revendication émanant de plus de cent pays, en particulier des Etats insulaires, menacés de disparition par la hausse du niveau des océans. Mais trois points font encore l’objet de fortes tensions entre les pays développés et en développement : la différenciation (partage des efforts entre pays en fonction de leur niveau de développement), les financements et l’ambition (la portée de l’accord). « Il reste à faire les derniers mètres et, comme dans un marathon, ce sont souvent les derniers mètres qui sont les plus compliqués », a conclu Laurent Fabius.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Ecologie, Economie, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.