Démocratie : ferme ta gueule et vote

Mouise Bourgeois – 11/12/2015 –
De quelle démocratie parle-t-on quand on a le droit de voter mais plus celui de manifester ? Vote mais ferme ta gueule. Ferme ta gueule et vote pour nous car nous sommes le seul rempart à l’extrême-droite. Ah bon ?
dyn004_original_262_300_jpeg_2627716_4d97fab2402b0c06b3fac957892230e9Demander la fermeture des frontières, interdire les manifestations, enlever le judiciaire et donner les pleins pouvoir à la police, parler de déchéance de la nationalité, vouloir changer la constitution, encourager la délation, assigner à résidence ses opposantEs politiques, penser à la création d’un Guantanamo français, faire des perquisitions arbitraires et violentes chez des musulmanEs, voter des lois de surveillance généralisée, c’est ça le rempart à l’extrême-droite dont vous parlez ? Parce que de près comme de loin, ça ressemble plutôt à une dérive autoritaire. Et lorsque vous matraquiez les migrantEs, vous assimiliez terrorisme et immigration, vous contribuiez à la discrimination d’une population en raison de sa religion, vous mettiez en garde-à-vue des gamins de huit ans pour apologie du terrorisme, c’était aussi ça être un rempart à l’extrême-droite ? Pourquoi ? Parce que le tonfa était tenu de la main gauche ?
Se dire de gauche, ce n’est pas une formule magique : ça n’efface pas la nature de vos actes. C’est au nom de cette gauche que vous avez entrepris la plus grande casse du droit du travail que la Ve république ait connu ? C’est au nom de cette gauche que vous avez adopté une politique économique brutale, creusant encore plus les inégalités ? C’est au nom de cette gauche que vous avez renoncé à la justice sociale ?
Vous pouvez placarder tous les portraits de Jean Jaurès que vous voulez, mais arrêtez d’y voir votre reflet quand vous le regardez car il n’en est rien.
« Si tu ne votes pas, l’extrême-droite arrivera au pouvoir » : Vous avez beau jeu de mettre sur le dos des abstentionnistes le résultat de vos propres renoncements idéologiques.
Depuis 2002, à chaque élection, l’opposition au FN tient lieu de programme politique. Ça fait 13 ans que je vote pour éviter un nouveau 21 avril. Et c’est ça que l’on appelle « démocratie » ? Voter pour le moins pire pour éviter le pire ? Et une fois au pouvoir, vous faites quoi ? Le programme est devenu si superflu pour que vous preniez votre élection pour un mandat à l’aveugle ?
Et vous, les éditorialistes, les spécialistes de rien qui parlent de tout, tout le temps, vous tapez sur les abstentionnistes parce qu’ils cracheraient sur la démocratie ? Et vous êtes où quand des guerres sont décidées sans l’aval du parlement ? Vous êtes où quand des lois sont votées à coup de 49:3 ? Nos institutions ne sont pas suffisamment représentatives de la démocratie pour que, lorsqu’on ne les respecte pas, vous vous fendiez d’un billet ?
Et lorsqu’on met à la jaille nos libertés individuelles, ce n’est pas, aussi, cracher sur la démocratie ? Ah pardon, non, ça c’est la stratégie du « pour sauvegarder notre démocratie, soyons moins démocrates. Pour plus de libertés, il faut plus de sécurité donc moins de liberté, pour avoir en avoir plus au final ». C’est beau la lutte contre le terrorisme, ça permet de faire passer des vessies pour des lanternes en toute tranquillité.
Et que dire de la validité démocratique de ces élections qui se déroulent pendant un état d’urgence, où nos libertés sont donc contraintes, et qui n’a pas bénéficié d’une campagne car tout le temps médiatique était occupé par les répercussions des attentats ? Vous êtes sûr que ces élections peuvent être « libres et sincères », comme le requièrent notre Constitution et la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen ? En 2008, les élections municipales avaient été reportées pour cause d’encombrement du calendrier électoral. Et aujourd’hui, un report ne vous semblait pas utile ? Vous pensiez que le climat de peur pouvait vous être favorable ? Bon calcul les gars, bravo.
Au lieu de faire jouer la peur, de faire des affiches ridicules et infantilisantes contre le côté obscur du FN, et de poser des ultimatums, transformez vos paroles en actes.
Vous savez de quoi se nourrit le vote FN ? Des inégalités sociales. Alors arrêtez de courir après leurs thématiques dégueulasses sur l’insécurité, l’immigration et l’Islam et faites une vraie politique de gauche.
Si le FN arrive un jour au pouvoir, dites-vous bien que c’est vous qui aurez creusé notre tombe.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Démocratie, Résistance, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.