Syrie – Madaya, triste symbole de l’enfer syrien

Le Monde 14/01/2016

4845512_6_0200_l-arrivee-de-l-aide-se-fait-dans-une_401f79eb372499ccfdff09fe31adf7d1

Epuisés, perclus de souffrances, les habitants de Madaya attendaient cela depuis de longues semaines.
Lundi, un convoi d’aide humanitaire transportant vivres et médicaments – le premier depuis octobre – a rejoint la ville syrienne de 40 000 habitants, assiégée depuis six mois par l’armée gouvernementale de Bachar Al-Assad et dont la population souffre de malnutrition sévère. CNN

172660_3_f8a5_d-apr-s-le-croissant-rouge-arabe-syrien-44-camio_a60d67c612f7bb7cf307490a6872c986

D’après le Croissant-Rouge arabe syrien, 44 camions chargés de vivres et de médicaments ont pénétré, lundi 11 janvier 2016, dans la ville de Madaya, soumise depuis six mois à un siège hermétique de la part des forces de Bachar Al-Assad. HANDOUT / AFP
Depuis le 1er décembre, vingt-huit personnes y seraient mortes de faim, selon l’ONG Médecins sans frontières (MSF). Près de 400 autres, atteintes de complications médicales graves, auraient besoin d’une évacuation immédiate, précise Stephen O’Brien, chef des opérations humanitaires de l’ONU. The New York Times

aMadayaa-toddler-is-held-up-to-the-camera-in-this-still-image-taken-from-video-said-to-be-shot-in-madaya_5495944

Ces dernières semaines, les images d’enfants au visage émacié et au corps décharné, contraints de manger de l’herbe pour survivre, ont suscité un tollé au niveau international.
Elles ont aussi provoqué une « guerre de mots » : les partisans du régime de Damas et ses alliés libanais du Hezbollah nient la famine ; ses opposants, eux, dénoncent un crime de guerre. BBC
Les travailleurs humanitaires disent avoir assisté à des scènes « déchirantes ». De nombreux habitants pleuraient en recevant de la nourriture ; d’autres, hagards, n’en avaient même plus la force.

amadayaun-convoi-d-aide-humanitaire-de-la-croix-rouge-aux-portes-de-madaya-en-syrie-le-11-janvier-2015_5495874

Mais combien de temps ce répit durera-t-il ? D’après le Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), les stocks seront épuisés dans un mois. The Huffington Post
Pour le quotidien émirati The National, la manière dont Bachar Al-Assad affame son peuple démontre qu’il doit partir. « Voilà son héritage : avoir réagi à un appel à mener des réformes par une violence aveugle. C’est la raison pour laquelle il ne saurait appartenir à l’avenir de la Syrie. »

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Droit de l'humain, International, Social, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.