Animaux Afrique – Le constat alarmant des Rhinocéros en danger

Univers Nature 06/02/2016 :
Un constat alarmant de TRAFFIC, un réseau international de surveillance du commerce de la faune et de la flore sauvages, montre que 2015 fut, pour l’Afrique en général, la pire année pour le [...] Lire la suite …
 Le massacre des rhinocéros en dangereuse hausse

aunivers natrhino

Un constat alarmant de TRAFFIC, un réseau international de surveillance du commerce de la faune et de la flore sauvages, montre que 2015 fut, pour l’Afrique en général, la pire année pour le braconnage des rhinocéros : plus de 1 312 rhinocéros y furent tués pour leur corne.
En effet, malgré une très légère baisse en Afrique du Sud, 1 175 rhinocéros furent abattus illégalement en 2015 contre 1 215 en 2014, une très forte augmentation du braconnage au Zimbabwe et en Namibie a compensé cette baisse.
Ce déplacement de l’épicentre du braconnage est fort préoccupant pour les populations de rhinocéros : l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Namibie et le Kenya détiennent à eux seuls 98% des populations africaines de rhinocéros. Ainsi, il se peut que les populations de rhinocéros soient de nouveau sur le déclin – au Mozambique et dans la République Démocratique du Congo, les rhinocéros sont considérés comme éteints.

arhinoDes-braconniers-tues-en-Inde_article_landscape_pm_v8

La population actuelle est le fruit de programmes de conservation menés depuis les années 1990, il y avait alors seulement 7 560 rhinocéros blancs et 2 400 rhinocéros noirs sur le continent. En 2010, on comptait 20 000 rhinocéros blancs, une espèce classée comme quasi menacée, et environ 5 000 rhinocéros noirs, classés comme étant en danger critique. Cependant le braconnage a remonté en flèche depuis le milieu des années 2000.

Rhino-poaching-numbers-South-Africa-580

Grape montrant l’explosion du braconnage en Afrique du Sud – Source TRAFFIC
La récente recrudescence du braconnage est liée étroitement avec la demande croissante de corne de rhinocéros en Asie, et particulièrement au Viêtnam. Elle y est vue à la fois comme un objet luxueux et un prétendu remède contre le cancer.
Bien que de nombreuses arrestations et saisies de marchandises aient été menées, notamment depuis 2008, l’effort international ne doit pas être relâché. Aussi une campagne a été lancée en septembre 2014 par TRAFFIC et Save the Rhino International, au Viêtnam, afin d’essayer de changer le comportement des consommateurs de corne de rhinocéros et ainsi de réduire la demande.
De plus des mesures de conservation pour les rhinocéros seront aussi discutées à la 17ème conférence de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) en septembre 2016 à Johannesburg, en Afrique du Sud.
Des rhinocéros connectés pour éviter le braconnage

793757-000_par8005900

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, International, Nature, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.