Ils sont vraiment malins ces Suisses !

Le Canard Enchaîné –  17/02/2016 –
Après le secret bancaire, ils ont inventé l’indemnité fantôme. Le système ? Ultra simple. Ils débauchent des frontaliers français, et quand la bise est venue, ils renvoient infirmières et mécaniciens mais demandent à l’assurance chômage française de prendre en charge leur indemnisation (« Le Figaro », 10/02).
4147321714Une manière peu onéreuse de se constituer un réservoir de main d’œuvre. Cette hérésie a débuté en 2009, lorsqu’une nouvelle convention a été signée entre la France et la Suisse pour remplacer celle de 1978. Avant, les caisses françaises indemnisaient leurs ressortissants frontaliers, mais la Suisse devait leur reverser les cotisations de chômage  prélevées sur les salaires. Logique. A la faveur de la mise en œuvre des accord bilatéraux de libre circulation des citoyens se déplaçant entre la Suisse et l’Union européenne, les perfides Helvètes ont réussi, au nez et à la barbe des fonctionnaires français, à obtenir cette incroyable clause.
Et ce n’est pas tout ! Ils ont même trouvé le moyen d’y adjoindre tout citoyen suisse résidant sur la rive française du lac Léman !  autrement dit, un chômeur suisse habitant en zone frontalière est indemnisé par les caisses françaises.
C’est ce qui s’appelle vouloir le beurre et l’argent du chocolat…  

283-2

Lire aussi : Les Ports francs Suisses ne connaissent pas la crise… (11/2013)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, Travail, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.