Apiculture – C’est le moment de piéger les frelons asiatiques : Campagne près des particuliers

La Nouvelle République 27/02/2016

afrelon-asiatique-attaque-ruche-abeilles

Cette sale bête fait des ravages dans les ruches du département. Le syndicat des apiculteurs donne des conseils pour stopper leur prolifération.

TETE FRELONS ASIATIQUES

Le président du syndicat apicole, Michel Gonny, montre un piège réalisé avec deux bouteilles. Un mélange de bière et de sirop attirera le frelon asiatique.
Voilà trois ans que le frelon asiatique a entamé sa conquête du Loir-et-Cher. L’automne dernier, le nombre de nids détruits a fortement augmenté par rapport à la saison précédente, ce qui ne manque pas d’inquiéter les apiculteurs du département dont les ruches sont décimées par ces sales bestioles.

afrelon asia nid651-8

C’est pourquoi le syndicat départemental des apiculteurs lance une campagne d’information auprès des particuliers pour les inciter à participer à la destruction de cet insecte nuisible.
« Fin février, début mars, c’est la période propice pour poser des pièges, précise Michel Gonny, le président du syndicat, c’est le moment où les femelles fondatrices sortent pour aller créer de nouvelles colonies. Si on les détruit, on condamne en même temps la colonie toute entière car seule la reine peut la nourrir. »

afrelon_asiatique

Si vous repérez un frelon asiatique dans votre jardin (sa tête et son thorax sont noirs et son museau est orangé), il est recommandé de consulter le site du syndicat apicole et de contacter un apiculteur proche de votre domicile.
Vous trouverez des conseils pratiques notamment pour se procurer des pièges. Si vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez confectionner votre piège vous-même à l’aide de deux bouteilles en plastique (notre photo ci-dessus). Ces pièges sont également disponibles dans le commerce.

afrelon asia650-8

Que mettre dans ces pièges ? « Un mélange de sirop pur de cassis, de grenadine avec de la bière ou du vin blanc, l’alcool attire les frelons, mais repousse les abeilles », indique Michel Gonny. Attirée par ce kir appétissant, la bestiole va rester coincée dans la bouteille et se noyer dans le liquide.
Où poser ces pièges ? Dans votre jardin, près des arbres fruitiers, des fleurs ou du compost s’il est ouvert. Ne pas hésiter à en mettre plusieurs et les déplacer en fonction de la floraison des massifs.
« Les pièges peuvent se remplir vite. Une fois que les frelons sont bien morts, il faut alors vider les pièges, mais sans les nettoyer pour qu’ils gardent les odeurs. Nous demandons aux piégeurs de compter les reines capturées et de nous communiquer leurs résultats. Cela nous permettra de localiser les colonies et d’évaluer leur développement. »
«  L’alcool attire les frelons mais repousse les abeilles  »
Plusieurs municipalités telles Saint-Sulpice-de-Pommeray se sont associées à l’action des apiculteurs et encouragent leurs habitants à lutter contre la prolifération des frelons asiatiques. Rappelons aussi qu’Agglopolys va favoriser la destruction des nids en finançant à titre expérimental l’intervention de professionnels de la désinsectisation chez les particuliers concernés.
Vous trouverez des informations complémentaires sur la destruction des frelons asiatiques en consultant le site http://www.syndicapicole41.org/
Lionel Oger Loir-et-Cher

afrelon-asiatique-Vespa-velutina

afrelon asia nidvelu27gf

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, Nature, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.