Les consultants: “une chaîne de Ponzi de l’inexpérience”

Express Business – 03/03/2016 – Rédaction –
Business_Scum
La « relation incestueuse » entre les écoles de commerce et les cabinets de consultants et autres conseils en gestion n’a rien de nouveau, selon Sathnam Sanghera. Mais il semblerait que les choses soient passées à la vitesse supérieure, affirme Sathnam Sanghera du Times.
k4_4563635-b
Consultant d’entreprise au travail…
Les statistiques de l’emploi publiées par le Financial Times indiquent que les cabinets-conseil attirent la majorité des détenteurs de MBA (maîtrise en administration des entreprises), offrant des salaires jusqu’à 145 000 dollars par an. Pendant ce temps-là, un nombre croissant de cadres supérieurs en cabinets-conseil enseignent ou deviennent directeurs d’école de commerce.
En bref, nous avons un système dans lequel les étudiants de MBA ainsi que les institutions qui dispensent l’enseignement s’éloignent tous deux de plus en plus du monde réel des entreprises ; une sorte de « pyramide de Ponzi de l’inexpérience ».
240_F_95796299_0iQ457evumIMTIU0vdJ8jjCwgDiJkEMbCela serait peut-être sans importance si les consultants n’étaient pas si influents. Mais malgré leur manque de savoir-faire ‘de première main’ en matière de commerce, ils conseillent des institutions partout dans le monde – et souvent les dirigent. On retrouve des anciens du cabinet de conseil McKinsey parmi les membres de la direction chez Google, Sears, AT&T, Citicorp et Merrill Lynch.
Dans son livre sur McKinsey publié en 2013, « The Firm », Duff McDonald soutient que les cabinets-conseil « n’ont rien fait de moins que de tracer la route pour le capitalisme américain.
Note : Un système de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants. 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Industrie, International, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.