Les eurodéputés consacrent 22 millions d’euros à des “retours d’ascenseur”

Express Business – 17/03/2016 –

BELGIUM-EU-SUMMIT

En 2014, les eurodéputés ont consacré quelque 22 millions d’euros pour financer des escapades à bon compte à Bruxelles et Strasbourg au bénéfice de tiers, indique un rapport du Parlement européen.
3519691807Ces déplacements, appelés  “visites d’étude” sont considérés par les eurodéputés comme une occasion de récompenser les militants politiques de leur camp pour leur travail; la note correspondante est envoyée aux contribuables européens. Le système est maintenant dans le collimateur des auditeurs de la commission budgétaire du Parlement européen qui se disent “profondément inquiets” des subventions payées directement aux eurodéputés dans ce but, sans requérir de justificatifs de dépenses.
Interprètes
Selon le Daily Mail, le rapport mentionne également d’autres gabegies, dont les dépenses pour les interprètes. Les traducteurs à temps plein sont payés à l’heure, mais comme ils sont souvent désœuvrés (ils ne travaillent que 10,7 heures par semaine en moyenne), leur taux de rémunération horaire peut atteindre 500 euros de l’heure.
Les chiffres montrent que les traducteurs en danois gagnent plus de 515 euros par heure travaillée; les interprètes en finlandais gagnent 503 euros par heure, et les traducteurs en portugais, 492 euros par heure. Au total, les traductions ont coûté 33 millions d’euros au contribuable européen en 2014.
Lire aussi : L’Europe du pantouflage se construit à Bruxelles 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Europe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.