Livres « Pilleur d’état » et « délits d’élus » : les abus légaux dont abusent les élus

Inform-Action.info – 22/03/2016 –

pilleurs-etat-philippe-pascot-scandale-elus

Philippe Pascot  (Auteur) / Éditeur : Max Milo / Parution avril 2015 / 320 p. /
ISBN : 978-2-31500-636-6 / broché 19€90

1540-1

400 politiques aux prises avec la justice Tome 1 –  Graziella Riou Harchaoui (Auteur) –  Philippe Pascot (Auteur) – Paru le 27 février 2014 – Essai (broché) – 19€90

1507-1

« Délits d’élus » : Tome 2 /Parution 07/04/2016  / Editeur Max Milo / (Essai) Broché / 20€
Le mot de l’éditeur « Pilleurs d’État » et « Délits d’élus »
Nos élus clament haut et fort que l’heure est à l’effort collectif ! Mais au moment où il faut se serrer la ceinture et être solidaire, eux, ne font que se servir sans vergogne et en toute légalité dans les caisses du pays… État des lieux.
1602-1Philippe Pascot nous entraine à la découverte de ce que nos élus cachent sous le tapis de leur exemplarité affichée et de leur moralité élastique quand elle touche à leurs privilèges. Il démontre à travers des faits concrets que le système lui-même, dans son immobilisme calculé, ne peut donner naissance qu’à des dérives illicites ou légales mais toujours totalement immorales ! Si tous les élus ne sont pas pourris, beaucoup sont complices… Cet ouvrage recense tous les abus légaux dans lesquels se vautre sans vergogne la classe politique française : salaires exorbitants, exonération d’impôts, retraites douillettes, passe-droits et autres petits arrangements entre amis, le tout dans le cadre d’une loi faite sur mesure et qu’ils connaissent sur le bout des doigts. Des faits et des actes révoltants, mis à jour sans concession mais sans esprit partisan, dans le seul but du droit à l’information pour tous.
Voir une des interviews vidéo de Philippe Pascot :
http://www.informaction.info/video-gouvernance-pilleur-detat-les-abus-legaux-dont-abusent-les-elus

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, Justice, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.