Economie / environnement – Le gaz de schiste américain débarque en Europe

Le Monde | 25.03.2016 | Par Eric Albert (Rafnes (Norvège), envoyé spécial)

4886780_6_544f_on-peut-rencontrer-au-hasard-d-une-promenade-en_a7f87a875bbff8f6f90d86761acc7626.jpgb

La scène était parfaite pour l’arrivée de l’Intrepid. Dans un fjord norvégien aux eaux translucides, sous un ciel bleu immaculé, le vaisseau de 180 mètres de long a terminé, mercredi 23 mars, sa traversée de l’Atlantique.
En accostant au terminal de Rafnes, au sud de la Norvège, où se trouve une grande usine pétrochimique, il a marqué un moment historique : la toute première importation de gaz de schiste américain en Europe. Une véritable révolution dans le monde de l’énergie.
A l’intérieur de l’immense bateau flambant neuf, construit pour l’occasion, se trouvaient 27 500 mètres cubes d’éthane liquéfié par -90 degrés. Le gaz va maintenant être chauffé à très haute température dans le « cracker » de l’usine de Rafnes, pour en faire de l’éthylène, qui deviendra ensuite du plastique utilisé dans les emballages alimentaires ou encore dans les gaines de câbles électriques.
« Quand on a commencé à réfléchir à importer de l’éthane des Etats-Unis, en 2010, ça paraissait une idée complètement folle, on nous a dit qu’on n’y arriverait pas », se rappelle David Thompson, un dirigeant d’Ineos, une grosse entreprise de pétrochimie britannique.
Effondrement des prix du pétrole
Le projet semblait aller à l’encontre de tout bon sens, alors que l’usine de Rafnes est au bord de la mer du Nord, où se trouvent de grosses réserves de gaz. Imaginer qu’il puisse être moins cher de faire venir cette matière première de l’autre côté de la planète était difficile à croire. « J’ai commencé ma carrière ici, en 1988, explique Magnar Bakke, qui est…
L’accès à la totalité de l’article est protégé

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Energie, Europe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.