Congo-Brazzaville : après 32 ans de règne, Sassou-Nguesso de nouveau réélu au premier tour avec plus de 60 % des voix

Le Canard Enchaîné – 23/03/2016 – J.-F. J. –
4648294_7_45f3_le-president-congolais-denis-sassou-nguesso_f7006910f6bf64970a53ad7caf25ec8dLe suspense a été irrespirable ! Quel président va donc bien pouvoir élire le peuple congolais, convié aux urnes le 20 mars dernier ? Après trente-deux ans de pouvoir sans partage de Denis Sassou-Nguesso et de son clan familial, et après un référendum triomphal très controversé (93 % de oui (!) pour le changement de la Constitution autorisant un troisième mandat), en octobre, l’autorisant à prolonger la fête.
Le dimanche du premier tour, à Brazzaville, comme ailleurs, toutes les communications (téléphone, Internet et, souvent électricité) étaient coupées – afin de déjouer les fraudes, s’est justifié le pouvoir ! Et de tenter une expérience révolutionnaire de « démocratie à huis clos ». Pour y préparer la population, le régime a renforcé la présence militaire dans les rues et montré son sens du dialogue. En faisant, par exemple, arrêter un chef de l’opposition, Modeste Boukadia, préalablement condamné à 30 ans de prison pour avoir proposé une partition de pays.
Parmi les invités occasionnels ou assidus de ce régime pétrolier accueillant (Jean-François Copé, Dominique de Villepin, Rachida Dati à droite, Anne Hidalgo ou Christiane Taubira à gauche), aucun n’a trouvé à redire à ces méthodes. Pas plus que Hollande qui,en octobre, avait timidement rappelé qu’il « souhaitait que les « Constitutions soient respectées » (il ne pensait pas à celle de la France…), lorsque Sassou tentait de modifier la sienne pour conserver encore et encore son fauteuil.
Dans ce pays de l’or noir,près de la moitié des Congolais vivent encore sous le seuil de pauvreté. Trente-deux ans, c’est peu. Il faut donc lui laisser encore un peu de temps.

150707140217_sassou_hollande_512x288__nocredit   Sarkozy-Sassou-juil2014

Lire aussi : Congo-Brazzaville: opération «ville morte» de l’opposition contre l’élection de Sassou-Nguesso
Sassou N’Guesso et Balkany : les mêmes goûts de luxe (30/10/2014)
Sassou-Nguesso, poursuivi en France pour bien mal-acquis et dont l’épouse s’est payé une fête à tout casser dans les palaces français de la côte d’Azur (22/05/2013)
Sassou Nguesso : des bien mal acquis de père en fils  (27/12/2012)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.